Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

Déchets toxiques : Les avocats à Abidjan pour indemniser les victimes
Publié le vendredi 22 fevrier 2013  |  L’Hebdo Ivoirien




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Me Kalillou Fadiga, l’avocat chargé de défendre le dossier des victimes des déchets toxiques à la Cour de Londres et maintenant, de celle d’Amsterdam, est présentement à Abidjan.

Conduisant un collège de conseils hollandais et anglais, il a tenu, mercredi dernier, une importante réunion d’information avec les présidents d’associations de défense des victimes.

L’avocat a rassuré ses interlocuteurs sur l’évolution de la procédure en justice, avant de préciser que cette action est entrée dans sa dernière phase. Mieux, Me Kalillou a surtout fait remarquer que les premières attaques contre Trafigura devant les juridictions néerlandaises seront lancées, dès avril de cette année. A condition que le pollueur consente à négocier pour obtenir un arrangement à l’amiable avec les victimes. Pour donner plus de poids à cette action judiciaire, l’avocat dont le cabinet est basé à Londres, a annoncé que très rapidement, les victimes auront à remplir des mandats individuels, censés renforcer le caractère hautement sérieux de cet ultime round contre Trafigura. «Les nouvelles sont très bonnes, comme vous pouvez le remarquer », a constaté le président de la Fédération nationale des associations des victimes », Yao Pipira Denis. Ce dernier a profité de cette occasion pour informer l’assistance qu’à partir de maintenant, les avocats seront présents à Abidjan trois les trimestres, pour suivre de près, le bon déroulement des dernières opérations.

Guy-Antoine M. (lhebdoivoirien@yahoo.fr)

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires