Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Art et Culture
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Art et Culture

2è Comité de pilotage du programme du développement des savoir-faire municipaux dans l’aménagement des zones inondables et insalubres à Abidjan et Cotonou: l’allocution du gouverneur Robert Beugré Mambé
Publié le vendredi 22 fevrier 2013  |  Ministères


Aménagement
© Abidjan.net par Serge T.
Aménagement de zones inondables et insalubres à Abidjan et Cotonou: Mambé reçoit le 2ème comité de pilotage du Projet Pca
Jeudi 21 février 2013. Abidjan. Le projet d’aménagement des zones inondables et insalubres de Cotonou et d’Abidjan (PCA) financé par l’Union Européenne et la ville de Paris dénommé Projet Pca tient son 2ème comité de pilotage sous la présidence du gouverneur du District d`Abidjan, M. Robert Beugré mambé



Voir tout l'album photo
 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Monsieur le Président Nicéphore Dieudonné SOGLO, Maire de la ville de Cotonou,
Monsieur Pierre SCHAPIRA, adjoint au maire de Paris, chargé des relations internationales, des affaires européennes et de la Francophonie,
Monsieur le Représentant de l’Union Européenne,
Monsieur le Directeur de la langue française,
Monsieur le Représentant de l’Agence Française de Développement,
Monsieur le Représentant de l’Ambassade de France en Côte d’Ivoire,
Monsieur le Directeur de cabinet, Représentant le Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité,
Monsieur le Président de l’UVICOCI,
Messieurs les Maires,
Honorables Chefs traditionnels,
Distingués invités en vos rangs et qualités,
Mesdames et Messieurs,

Quand on sait les enjeux d’aujourd’hui, Monsieur le Directeur de cabinet représentant le Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, nous sommes très heureux de votre présence parmi nous, un signe d’encouragement à toutes actions liées à la décentralisation. Au nom du conseil du District d’Abidjan, et au nom des vice-gouverneurs, je souhaite le traditionnel Akwaba à tous nos hôtes, et en particuliers au Président Nicéphore Dieudonné SOGLO, Maire de la ville de Cotonou, homme de devoir et de conviction, grand animateur de la coopération sud-sud, de par ses fonctions au sein du cercle prestigieux des anciens Chefs d’Etats. De même, je salue mon ami Pierre SCHAPIRA, adjoint au maire de Paris, chargé des relations internationales, des affaires européennes et de la Francophonie dont les nombreuses qualités professionnelles et humaines donnent à l’image de Paris, une ville pleine de sens. Je lui demande de traduire à mon ami le maire de Paris, Bertrand Delanoë, le renouvèlement de notre admiration pour les grandes initiatives prises, aussi bien pour la ville de Paris que pour l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF), dont il assure avec brio la présidence. Je salue également l’Union Européenne qui accompagne Abidjan et Cotonou à travers la ville de Paris. Non seulement Abidjan et Cotonou bénéficient du projet mais sont désormais jumelés dans le cadre de la coopération dynamique sud-sud. Je salue tous les techniciens Européens venus d’Europe pour travailler en synergie dans le cadre de la coopération sud-sud avec leurs collègues Ivoiriens. Au président de L’UVICOCI et tous les Maires, je voudrais traduire la joie de les avoir avec nous. Je voudrais qu’ils sachent que le District d’Abidjan est disposé à les accompagner durablement afin d’alléger leurs tâches dans le domaine de l’aménagement des zones inondables et insalubres. Avec le soutien de Monsieur, le préfet de la région des lagunes, Sidiki DIAKITE nous sommes aussi entrain d’abattre un travail formidable dans les 94 villages du District d’Abidjan dans ce sens.

La rencontre de ce jour se traduit par 05 symboles :
- Le premier symbole, c’est la capacité de Paris et de son maire à décrire et à s’approprier les besoins vitaux des collectivités.
- Le deuxième symbole, c’est la détermination de l’UE à s’inscrire dans les réalités dynamiques des pays en quête de développement.
- Le troisième symbole, c’est l’émergence réussie du partenariat sud-sud qui décline une volonté d’expression dynamique dans le domaine de la coopération et du rapprochement des peuples.
- Le quatrième symbole, c’est le transfert des compétences entre le nord et le sud dans une perspective de connaissances réciproques des réalités et de la mise en œuvre des méthodes contextuelles à même de concrétiser et de cristalliser les meilleurs résultats qu’on puisse exiger des techniciens.
- Le cinquième symbole, c’est la mise en œuvre du principe microscopique appelé à fédérer d’autres énergies en cas de succès pour une application, plus large à d’autres pays en Afrique au sud du SAHARA.

C’est pourquoi Abidjan et Cotonou sont les précurseurs et ont le devoir de réussir ce projet. Monsieur le Directeur de cabinet, monsieur le Président, messieurs les maires, messieurs les directeurs, le District d’Abidjan s’est décidé et s’est donné les moyens humains qu’il faut parce que nous avons mis en place une équipe composée des meilleurs techniciens dans le domaine de l’aménagement des quartiers précaires ; aussi bien dans le génie civil qu’en matière d’environnement , d’assainissement et en matière de sociologie. Nous ferons tout pour que le succès accompagne ce projet. Puis-je espérer que les techniciens ivoiriens, les techniciens européens, toute l’expertise de la mairie de Paris, et le soutien de l’Union Européenne favorisent le succès de ce projet plus tard, aux bénéfices de tous les pays africains au sud du SAHARA.

Je vous remercie.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires