Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Art et Culture
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3976 du 22/2/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Art et Culture

Femua 6 : de grosses stars africaines et des scènes éclatées à Abobo, Yopougon et Cocody
Publié le vendredi 22 fevrier 2013  |  Le Patriote




 Vos outils




Cette fois, c’est sûr ! La machine de la 6ème édition du Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo (Femua) est véritablement en marche. Après Paris le 31 janvier dernier, c’est au tour d’Abidjan d’accueillir le lancement de l’événement. Mercredi, en fin d’après-midi, à l’hôtel Novotel au Plateau, le Commissaire général du Femua, Salif Traoré alias A’salfo a levé le voile sur les grandes articulations de l’édition 2012, qui se tiendra du 11 au 14 avril prochain. D’emblée, il a révélé que le festival sera décentralisé cette année, et non délocalisé, comme certains tendaient à le faire croire, histoire de lever toute équivoque. « En plus d’Anoumabo, il y aura des scènes éclatées à Yopougon et Abobo, ainsi qu’un espace VIP au Live7, à Cocody . Nous avons opté pour la décentralisation afin de permettre aux populations qui vient dans la partie Nord d’Abidjan de vivre le festival sans être obligé de se déplacer à Anoumabo», a expliqué le lead-vocal du groupe Magic System. Pour lui, « il faudrait que tout Abidjan respire le Femua ». A’salfo a, par ailleurs, souligné que le Femua se veut une plate-forme d’intégration de toutes les communautés vivant en Côte d’Ivoire. C’est pourquoi, la programmation, qui tient compte de cette diversité, prévoit aussi bien des artistes de Côte d’Ivoire que ceux d’Afrique de l’Ouest et Centrale, et ceux issus de la diaspora africaine en France. Ainsi, cette année, le public pourra voir pêle-mêle JB Mpiana (RDC), Sam Fan Thomas (Cameroun), Oumou Sangaré (Mali), Viviane Ndour (Sénégal), Alif Naaba (Burkina Faso), La Fouine (France). Ce casting de choix est complété par une belle brochette d’artistes ivoiriens entre autres Dobet Gnahoré, Marabouts d’Afrik, Bebi Philip, Les Patrons…pour ne citer qu’eux. La Société Ivoirienne de Banque (SIB), qui agrandit le cercle des partenaires du Femua, a justifié, par la voix de Mme Mariam Cissé-Ellogne, Responsable Communication et marketing stratégique, sa présence sur ce festival par sa volonté d’accompagner les actions sociales du Femua. « C’est un axe qui est en phase avec les aspirations du groupe Attijariwafa dont fait partie la Sib», a-t-elle fait savoir, tout en ajoutant que l’établissement bancaire profitera du Femua pour affirmer davantage sa dimension d’entreprise citoyenne. Enfin, M. Bazoumana Coulibaly, représentant du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, parrain du Femua 6, a dite toute la joie de son patron d’associer son image à la manifestation. Aussi a-t-il exprimé la volonté de l’illustre membre du Gouvernement d’œuvrer à la réussite de l’événement.
YS

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires