Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



L’expression N° 1060 du 23/2/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Cpi/Audience de confirmation des charges - Les victimes ne lâchent pas Gbagbo
Publié le samedi 23 fevrier 2013  |  L’expression


CPI
© AFP par DR
CPI : l’ex Président Laurent Gbagbo devant les juges
Mardi 19 février 2013. La Haye. L’ancien président ivoirien comparait à la Cour pénale internationale (CPI), pour crime contre l’humanité.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Elles ont décidé de lui faire payer ses crimes. Les victimes de la crise postélectorale entendent aller au bout pour obtenir la condamnation de Laurent Gbagbo. L’audience de confirmation des charges doit déterminer si les preuves de l’accusation sont suffisantes pour l’ouverture d’un procès contre l’ancien président. De leurs côtés, à Abidjan, les victimes ne baissent pas les bras. Elles ont entrepris, depuis mardi, des actions de terrain, pour appeler la justice internationale à sanctionner celui par qui la Côte d’Ivoire a enregistré 3 000 morts pendant cette crise postélectorale. Ainsi, après Yopougon mardi, c’est la commune martyre d’Abobo qui accueille ce matin, un grand meeting du Collectif des victimes de Côte d’Ivoire (Cvci). Issiaka Diaby, son président, en collaboration avec six associations de droits de l’Homme et de victimes apporteront leur soutien aux victimes et parents de victimes des différents bombardements d’Abobo, notamment le marché Siaka Koné et le quartier SOS de la commune, dans la cour de la mairie. Pour rappel, plus d’une vingtaine de personnes ont été tuées le 17 mars dans une concession et dans le marché sus- cité, suite à des obus lancés par les forces pro-Gbagbo basées au camp commando d’Abobo. Mais le Cvci ne s’arrêtera pas là. Issiaka Diaby et ses camarades entendent multiplier les actions jusqu’au 28 février, veille de la fin de l’audience de confirmation des charges. Ce jour-là, un dernier meeting de soutien aux victimes et parents de victimes des attaques ciblées se déroulera à la place Inch’Allah à Koumassi. Mais avant, mardi, un meeting de soutien sera organisé en hommage aux victimes des barrages civils et des rafles, sans oublier l’attaque des mosquées de Williamsville. Cette cérémonie aura pour cadre le stade de ce quartier de la commune d’Adjamé. Preuve que les victimes souffrent encore dans leur chair, attendant que justice soit faite, afin que le pardon et la réconciliation suivent.

Ouattara Abdoul Karim

Lég : Issiaka Diaby, le président du Cvci et ses camarades d’associations de victimes attendent un procès juste et équitable. (Photo :DR)

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires