Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article



 Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 2769 du 23/2/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Sport

Omnisport / 100 jours dans le Gouvernement Duncan - Alain Lobognon définit ses priorités et menace…
Publié le samedi 23 fevrier 2013  |  L’intelligent d’Abidjan


Boxe
© Abidjan.net par Lasme
Boxe : le président de la Fédération Ivoirienne de Boxe (FIB) Waby Spider présente son staff et définit son programme d`action au Ministre Alain Lobognon
Jeudi 21 février 2013. Abidjan. Palais des sports Treichville, siège de la fédération ivoirienne de boxe(FIB)


 Vos outils




Le ministre de la Promotion de la jeunesse, des Sports et Loisirs, Alain Lobognon, était face à la presse hier dans un restaurant à Treichville, à la faveur de ses 100 jours dans le Gouvernement Daniel Kablan Duncan. Dans son exposé, il a mis l’accent sur le volet Jeunesse. Il a fait savoir que les jeunes de moins de 35 ans doivent se procurer la carte jeune afin de bénéficier du financement des projets qui leur sont destinés. Il en a profité pour inviter les responsables des partis politiques en Côte d’Ivoire à mettre à la tête de la jeunesse de leur différent parti, de vrais jeunes. « Vous êtes journalistes, regardez à la tête des jeunesses de nos partis politiques, ceux qui les dirigent sont âgés de plus de 35 ans », a-t-il ironisé. Concluant sur ce volet, il a invité les jeunes à laisser de côté les partis politiques pour s’orienter vers les projets que compte financer l’Etat de Côte d’Ivoire. Ses priorités au niveau du sport seront axées sur divers points dont la construction d’infrastructures sportives. Il a haussé le ton sur le financement des compétitions internationales et sur la parafiscalité. Alain Lobognon a une fois encore fait savoir que les fédérations sportives qui n’auront pas de championnats de jeunes (minimes, cadets et seniors) ne participeront pas aux compétitions internationales. Il en sera de même pour le football. Au sujet de la parafiscalité, il a réaffirmé son intention de supprimer cette manne financière pour le Fond ivoirien de développement du sport. Pour lui, cet argent servira à construire des infrastructures au lieu d’être donné aux Fédérations sans aucune justification. « La Côte d’Ivoire est malade de ses infrastructures », a-t-il déploré. Il a, en outre révélé que chaque fédération sportive doit vulgariser sa discipline sur toute l’étendue du territoire ivoirien et aura pour obligation d’atteindre la barre de 20.000 licenciés. La nouvelle loi régissant les activités physiques et sportives tient à cœur le ministre Alain Lobognon qui compte saisir l’Assemblée Nationale d’ici peu pour doter le sport ivoirien d’un cadre juridique.

Annoncia Sehoué

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires