Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 2769 du 23/2/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Société

Système LMD / Renforcement des capacités - Un projet pilote du tutorat voit le jour à l’Université Nagui Abrogoua
Publié le samedi 23 fevrier 2013  |  L’intelligent d’Abidjan




 Vos outils




Du 20 au 22 février 2013, s’est tenu à l’Université Nangui Abrogoua (UNA), un séminaire de formation sur le thème : « Le tutorat : outil pour un enseignement compétitif et de qualité à l’UNA». Ce séminaire qui constitue une phase pilote et expérimentale à Abobo, a été organisé par les autorités universitaires de l’UNA, en collaboration avec l’UNICEF. L’objectif global est de renforcer les capacités des acteurs de l’enseignement à l’UNA, à travers une formation sur le tutorat dans le système LMD. Au terme des 3 jours de formation, 62 participants dont 50 étudiants, 6 du personnel administratif et technique et 6 enseignants-chercheurs ont été formés au système LMD et au tutorat. Si le tutorat constitue l’un des dispositifs du système LMD, sa mise en oeuvre, permet une bonne réussite. «Nous nous sommes rendus compte que les bacheliers qui arrivent à l’université sont désorientés. Le LMD recommande très fortement le tutorat, car son objectif est de favoriser le plus grand nombre de réussites d’étudiants. C’est un service d’accompagnement et de soutien aux apprenants en vue de favoriser leur réussite», a relevé le Pr. Yao. A l’issue des travaux en atelier, les séminaristes ont promis d’envisager une plus longue période pour une formation de ce type, 7 jours au lieu de 3. Aussi demandent-ils à l’Etat et à d’autres acteurs (UNESCO, AUF, UEMOA etc) de subventionner le tutorat à l’UNA, prendre les étudiants de Master2, les Doctorants, les Assistants et les conseillers d’orientation comme tuteurs, inviter les tutorés à contribuer financièrement et enfin, prendre des textes réglementant sur le tutorat (charte de bonne conduite). Président de l’UNA, Pr. Tanoh Yao s’est réjoui d’une telle opportunité.

A. Dedi

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires