Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3977 du 23/2/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Économie

Année 2013 - Voici les nouveaux défis du Trésor public
Publié le samedi 23 fevrier 2013  |  Le Patriote




 Vos outils




Grenier de l’Etat de Côte d’Ivoire, le Trésor public entend jouer une part importante dans les investissements publics en 2013. Récemment, à Yamoussoukro, la Direction générale du Trésor et de la comptabilité publique, a justement décliné les différentes orientations pour y parvenir. Le comité de direction élargi aux trésoriers généraux, payeurs de districts et inspecteurs vérificateurs principaux a, lors de cette rencontre de deux jours, établi le bilan de sa gestion 2012 et envisager ses perspectives pour l’année 2013. Les perspectives pour la gestion 2013 découlant des orientations du Plan national de Développement qui projettent, pour la Côte d’Ivoire, une croissance économique d’au moins 9% à fin 2013. Ainsi pour la présente année, les actions envisagées par le Trésor Public s’articulent autour de l’accroissement des capacités de mobilisation des ressources, l’optimisation des dépenses publiques, la mise en œuvre de la nouvelle politique de décentralisation, le renforcement des initiatives pour l’amélioration de la productivité des services et le renforcement de la qualité de service. Dans le cadre du budget 2013, le Trésor public, au titre de la mobilisation des ressources, devra capter 760 milliards de Fcfa sur le marché des capitaux. Au chapitre des dépenses, des engagements ont été pris lors du Comité de Direction élargi. A savoir : payer la dette à bonne date, c’est-à-dire dans un délai de 90 jours maximum ; ne plus accumuler de nouveaux arriérés ; privilégier le droit à l’information des usagers de leurs services à travers les comités de concertation. Quant aux actions menées en 2012, elles ont concerné le management des services, la mobilisation des ressources, le règlement des dépenses, la réglementation, la surveillance et le contrôle et le suivi-évaluation des actions planifiées. Au plan de la mobilisation des ressources, les réalisations du Trésor public se chiffrent à 475,325 milliards F CFA, dont 400,3 milliards F CFA récoltées sur le marché des capitaux. Leur mobilisation a été caractérisée par la rationalisation des interventions sur les marchés monétaire et financier, à travers l’élaboration d’un calendrier d’émission de titres publics. Au titre du règlement des dépenses, et plus particulièrement de la dette intérieure, un accent particulier a été mis sur l’apurement de la dette fournisseurs en 2012. Quant à la dette 2010 et antérieure, elle a fait l’objet d’un audit à l’issue duquel son traitement sera élaboré. La dette fournisseur de 2011, due par l’Etat, a été entièrement réglée. Les opérations budgétaires au titre de l’année 2012 ayant été clôturées en fin janvier 2013 pour tenir compte de la période complémentaire, le stock dû est en cours de consolidation en vue de son apurement. La dette due aux Collectivités territoriales et aux Établissements publics nationaux étant payée par le biais de transfert de trésorerie dont le niveau est fonction de leurs avoirs au Trésor, leur règlement est aussi en cours. Le Plan national de Développement (PND) n’a pas été occulté lors de ce conclave. En marge de cette rencontre, les membres du comité de direction ont donc été instruits sur le PND mais aussi sur la nouvelle politique de Décentralisation. En tout cas, ce séminaire a permis à cette régie financière de mettre en avant les recettes pouvant booster les investissements publics.

Jean Eric ADINGRA

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires