Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article



 Titrologie



Le Nouveau Réveil N° 3320 du 23/2/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Économie

Ouverture du 2ème Comité de pilotage du projet Pca - Abidjan et Cotonou scellent un projet pilote
Publié le samedi 23 fevrier 2013  |  Le Nouveau Réveil


Elu
© Le Patriote par Mesmin
Elu à la tête du Conseil des collectivités territoriales de l’UEMOA : le maire François Amichia reçu par le ministre d`Etat, Hamed Bakayoko
Mardi 17 avril 2012. Abidjan. Cabinet du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, au Plateau. Le maire de Treichville, François Amichia élu président du Conseil des collectivités territoriales de l’UEMOA vient remercier le ministre Hamed Bakayoko pour son soutien


 Vos outils




Après la première réunion du comité de pilotage du Projet d’assainissement des zones inondables et insalubres, dénommé projet Paris-Cotonou-Abidjan (Pca) en mai 2012 à Cotonou (Bénin), c’est le District d’Abidjan qui abrite, jeudi dernier, la 2ème réunion. Ce projet d’un coût global de 1.274.052 euros, soit plus de 800 millions fcfa, s’est ouvert en présence du président de l’Union des villes et communes de Côte d’Ivoire (Unicoci), Dr François Amichia. Pour le gouverneur Robert Beugré Mambé, expert en travaux publics et aménagement du territoire, maître d’œuvre, «Abidjan et Cotonou sont des précurseurs et ont le devoir de réunir ce projet». Livrant la symbolique, il a relevé «la capacité de Paris et de son maire à saisir et à s’approprier les besoins vitaux des collectivités sœurs de Cotonou et d’Abidjan, la capacité de l’UE à s’inscrire dans des réalités dynamiques des pays en quête de développement, l’émergence d’un type de partenariat sud-sud, le transfert des compétences entre le nord et le sud et de la mise en œuvre de méthodes conceptuelles afin de consolider la mise en œuvre d’études microscopiques» avec en cas de succès une application plus large à d’autres pays en Afrique au sud du Sahara. Pour Pierre Schapira, adjoint au maire de Paris, par ce projet qui participe à la réalisation des Objectifs du millénaire (Omd), Abidjan et Cotonou pourront devenir des pôles d’expertise et exporter leur expériences tout en souhaitant vivement que l’Union européenne maintienne ses appuis financiers jusqu’en 2020. Le projet prenant fin en 2014. Nicéphore Dieudonné Soglo, ex-Président de la République du Bénin, actuel maire de Cotonou, a promis de veiller sur le bon déroulement des opérations dans sa ville. Kouadio Yao, directeur de cabinet adjoint, au nom du ministre d’Etat Hamed Bakayoko, a traduit la détermination et le soutien de la Côte d’Ivoire à ce projet.

SERGE AMANY

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires