Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article



 Titrologie



Le Nouveau Réveil N° 3320 du 23/2/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Économie

Assainissement et facilité à l’accès à l’eau potable - Un accord de siège signé avec l’Eaa
Publié le samedi 23 fevrier 2013  |  Le Nouveau Réveil


Coopération
© Abidjan.net par Atapointe
Coopération : le ministre des Affaires étrangères, SEM. Charles Diby Koffi au dîner offert par le gouvernement ivoirien en l`honneur de son homologue belge, SEM. Didier Reynders
Mercredi 13 février 2013. Abidjan. Restaurant Le Toit d`Abidjan, Hôtel Ivoire, à Cocody. Le ministre d`Etat, ministre des Affaires étrangères, SEM. Charles Diby Koffi au dîner offert par le gouvernement ivoirien en l`honneur de son homologue belge, SEM. Didier Reynders en visite en Côte d`Ivoire


 Vos outils




L’accès à l’eau potable et l’assainissement du cadre de vie demeure l’une des priorités du Gouvernement ivoirien. C’est donc pour atteindre cet objectif que l’Etat de Côte d’Ivoire, par le biais du ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, Charles Diby Koffi, a signé, le mercredi dernier, un accord de siège avec l’Agence intergouvernementale panafricaine eau et assainissement pour l’Afrique (Eaa) représentée par son secrétaire exécutif, Idrissa Doucouré. «Le Gouvernement ivoirien qui œuvre déjà dans le cadre du programme de gouvernement du président de la République, a-t-il vu dans les missions de l’Agence, une opportunité pour accroitre les capacités d’accès à l’eau potable de ses populations et d’améliorer leur environnement vital. (…) Je me félicite donc de la signature de cet accord», s’est réjoui le ministre Charles Diby Koffi. «L’Eaa, à travers cet accord de siège, souhaite renforcer ses acquis et s’engager davantage aux côtés du gouvernement de la Côte d’Ivoire pour lui permettre d’atteindre ses objectifs à l’eau potable et à l’assainissement», a indiqué, pour sa part, le secrétaire exécutif de l’Eaa. Notons que cette organisation qui compte plus de 32 pays membres, ambitionne de faciliter l’accès aux services d’eau et d’assainissement à 50 millions d’Africains d’ici à 2015.

LANCE TOURE

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires