Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Défense et sécurité : Les Fanci reviennent
Publié le mardi 26 fevrier 2013  |  Le Democrate




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Comment faire d'unités hétérogènes et insubordonnées un corps organisé au service de la République ? Orchestrée par le chef de l'État, la réforme de l'armée est cruciale. Et prendra du temps. Depuis mai 2012, le président ivoirien s'est octroyé le portefeuille de la Défense, secondé par un ministre délégué, Paul Koffi Koffi. À l'origine de cette décision, la volonté de mettre fin à la zizanie dans les rangs de la Grande Muette en prenant à bras-le-corps l'indispensable réforme de l'armée. L’objectif de cette reforme, on le voir est de structurer profondément et de lui attribuer une dénomination véritablement nationale. On parle même du retour des Fanci (Forces armées nationales de Côte d’Ivoire). Confronté à la crise postélectorale, Alassane Ouattara avait été porté au pouvoir par les Forces républicaines de Côte d'Ivoire (Frci, un rassemblement de groupes armés essentiellement issus de l'ex-rébellion et de quelques ralliés de l'armée fidèle à Laurent Gbagbo.
T.G

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires