Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Faits Divers
Article




  Sondage


Toute l'actualite de la ville

 Autres articles

Comment

Faits Divers

Barrage de Soubré : Les populations entre joie et inquiétudes
Publié le mardi 26 fevrier 2013  |  AIP




 Vos outils




Soubré - Plusieurs habitants de Soubré (sud-ouest, région de la Nawa) ont salué la pose de la première du barrage hydroélectrique, lundi, par le président de la République, Alassane Ouattara, tandis que d’autres, notamment les futures déplacés, soulèvent des inquiétudes face au "manque de lisibilité" de le "dédommagement".
Aux dires des jeunes, adultes et vieux de Soubré, la construction du barrage augure de lendemains meilleurs pour la "cité de la Nawa".
Les plus jeunes voient, dans le chantier, la fin du chômage.
"Nous avons des assurances que la main d’œuvre sera locale ; nous attendons donc avec assez d’impatience et d’espoir", a indiqué Steven N’Goran, un jeune diplômé.
Tout comme la jeunesse, des adultes et vieux estiment que l’ouvrage va permettre un développement des activités économiques locales.
"Avec ce barrage, la ville va connaître un développement rapide ; nos activités économiques vont prospérer ; maquis, commerces, restaurants et autres vont marcher", s’est réjouie dame Sylla, commerçante au grand marché de Soubré.
Par ailleurs, les travaux du barrage de Soubré n’enthousiasment pas toutes les populations, notamment celles des villages devant abriter ledit barrage et qui devront être déplacées à la faveur du projet.
"Nous allons tout perdre, nos terres, nos plantations, nos cimetières ; on nous parle de dédommagement, mais la lisibilité n’est pas claire", a déploré Kossognon Diopo Ange, chef de village de Kopéragui, un des villages concernés par le déguerpissement.
"Si le gouvernement veut vraiment nous contenter, il va falloir mettre en place un projet d’assistance en vivres et non-vivres sur une durée de cinq ans, en attendant que nos plantations entrent en production", a-t-il suggéré.
Les travaux du barrage de Soubré vont s’étendre sur cinq ans.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires