Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article



 Titrologie



Soir Info N° 5530 du 27/2/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


Toute l'actualite de la ville

 Autres articles

Comment

Région

Soubré / après 3 ans d’existence : La Paroisse Divine d’Okrouyo a son premier prêtre
Publié le mercredi 27 fevrier 2013  |  Soir Info




 Vos outils




Les populations de la sous-préfecture d’Okrouyo étaient en fête le samedi 3 février 2013, à l’occasion de l’ordination de l’Abbé Magloire Toukou (fils de la dite localité) à la paroisse divine miséricorde d’Okrouyo par Mgr Jean Jacques Koffi oi Koffi. C’était en présence du président du Conseil économique et social (Ces), Zadi Kessi Marcel et de son épouse Kani, Marraine de la cérémonie. Dans son homélie, Monseigneur (Mgr) Jean Jacques Koffi Oi Koffi a souhaité que cette ordination puisse permettre le renforcement de l’évangélisation d’un plus grand nombre de personnes. C’est pourquoi il a exhorté le tout nouveau prêtre, l’Abbé Magloire Toukou à faire siennes les valeurs que sont, la patience, l’abnégation et l’amour du prochain. L’Abbé Magloire Toukou, pour sa part, a dit mesurer le poids de la responsabilité désormais à lui confiée, et a promis porter l’Evangile partout où besoin se fera sentir. Quant à la marraine, Kany épouse Zadi Kessi Marcel, après avoir salué le courage et la détermination du père Magloire Toukou, elle a souhaité que cette ordination puisse renforcer d’avantage la foi des uns et des autres pour arriver à la paix et à la réconciliation dans une zone fortement perturbée par des foyers de tension. Au nom des fils et cadres d’Okrouyo , Gbo Dapé Hilaire s’est dit heureux qu’après 3 ans d’ouverture de la paroisse, un fils soit ordonné prêtre de Jésus Christ. Et d’espérer donc que la présence permanente du nouveau prêtre, l’Abbé Magloire Toukou à Okrouyo, favorise le renforcement de la cohésion sociale et de la paix dans la localité où il y a eu plus de 29 morts pendant la crise postélectorale. « Cette ordination qui renforcera d’avantage la foi des uns et des autres contribuera fortement au pardon, à la réconciliation et à la paix dans la sous-préfecture d’Okrouyo », a indiqué Gbo Dapé Hilaire.

Ambroise Gina
Correspondant régional

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires