Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Litige frontalier entre Abidjan et Conakry : Lounceny Fall va évoquer la ‘’démilitarisation’’ de Kpéaba avec Charles Diby Koffi
Publié le mercredi 27 fevrier 2013  |  Agence de Presse Africaine


Coopération
© Abidjan.net par Atapointe
Coopération : le ministre des Affaires étrangères, SEM. Charles Diby Koffi au dîner offert par le gouvernement ivoirien en l`honneur de son homologue belge, SEM. Didier Reynders
Mercredi 13 février 2013. Abidjan. Restaurant Le Toit d`Abidjan, Hôtel Ivoire, à Cocody. Le ministre d`Etat, ministre des Affaires étrangères, SEM. Charles Diby Koffi au dîner offert par le gouvernement ivoirien en l`honneur de son homologue belge, SEM. Didier Reynders en visite en Côte d`Ivoire


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le ministre d’Etat des affaires étrangères de la Guinée, Lounceny Fall a accordé lundi une interview exclusive à APA dans laquelle, il annonce une rencontre avec son homologue ivoirien, Charles Diby Koffi pour évoquer la ‘’démilitarisation’’ du village de Kpéaba, objet de litige entre les deux pays.


Dans cet entretien, réalisé en marge de la réunion du conseil de sécurité et de médiation de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cedeao), ouvert le même jour à Abidjan, M. Fall insiste aussi sur la nécessité de régler ce problème moins ‘'sérieux'' pour maintenir les ‘'rapports de bon voisinage'' entre Conakry et Abidjan.

APA: Comment évolue le conflit frontalier entre la Côte d'Ivoire et la Guinée?

Lounceny Fall : Je ne dirai pas qu'il y a un conflit, mais je dirai plutôt qu'il y a un litige sur un village situé à la frontière entre les deux pays. Nous ne souhaitons pas envenimer cette question étant donner qu'entre la Côte d'Ivoire et la Guinée des liens fraternels qui existent entre nous doivent être maintenus, les rapports de bon voisinage doivent être renforcés. Me trouvant à Abidjan, je pense que j'aurai l'occasion de discuter avec mon collègue de la Côte d'Ivoire pour que nous puissions mettre rapidement en place une commission conjointe mixte pour aller sur le terrain et qu'on travaille pour délimiter les frontières.

Vous savez, c'est l'héritage du régime colonial. Les frontières africaines ont été tracées arbitrairement et très souvent matérialisées par une borne. Ce qui crée beaucoup de problèmes entre les Etats. Ce que nous souhaitons maintenant c'est que nous puissions vivre à l'intérieur des frontières sûres dans la fraternité et que nous puissions matérialiser les frontières.

APA: Vous confirmez le départ des soldats guinéens du village de Kpéaba?

Lounceny Fall : Vous savez que je ne suis pas venu ici pour faire un jugement. Selon les informations que nous avons reçues, ce sont les militaires ivoiriens qui sont rentrés dans ce village et ont hissé le drapeau ivoirien et les soldats guinéens ont hissé aussi celui de la Guinée.

Il y a eu un mouvement d'une dizaine de soldats. Je pense que ce n'est pas un problème sérieux. Les militaires se sont retirés et je pense que nous allons régler ce problème en démilitarisant ce village.

Puisqu'il faut faire baisser la tension partout pour que les frères ivoiriens et guinéens puissent vivre ensemble. Nous allons démilitariser la région et faire en sorte que la commission conjointe puisse travailler efficacement pour qu'on trouve une solution.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires