Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Mali : Idriss Déby appelle à "une action urgente"
Publié le mercredi 27 fevrier 2013  |  AIP


Idriss
© Courrier d’Afrique par DR
Idriss Déby, président de la république du Tchad


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Abidjan - Le président tchadien, Idriss Déby, a invité ce jeudi à Yamoussoukro (district de Yamoussoukro) les chefs d’Etats de la CEDEAO à une action urgente pour la crise au Mali.
"Notre responsabilité face à l’histoire ; l’heure n’est plus au discours, mais à l’action. C’est donc dans ce registre que nous appelons les Etats de la CEDEAO à envoyer des hommes pour sécuriser le Mali", a déclaré M. Déby, lors du 42ème sommet ordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).
Selon le président tchadien, Déby, cette action dans la crise au Mali s’impose à tous les Etats de la CEDEAO, avec plus de 27 morts et 50 blessés. Il faudrait la transformation de la MISMA en une force qui permettra la neutralisation des troupes islamiques, ce qui traduira la responsabilité de tous les Etats engagés.
M. Déby, a aussi affirmé l’engagement du Tchad au côté de la CEDEAO et de la France, en vue de la libéralisation du Mali et l’éradication totale des groupes jihadistes pour une paix dans la sous-région. Il a toutefois privilégiez le dialogue pour une réconciliation.
Ce sommet ordinaire de la CEDEAO va aussi traiter le problème de la Guinée-Bissau, signifie-t-on.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires