Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 2776 du 4/3/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Société

Religion / Identification des hommes de Dieu : La DST aux trousses de pasteurs escrocs
Publié le lundi 4 mars 2013  |  L’intelligent d’Abidjan


Visite-terrain:
© Ministères par DR
Visite-terrain: le ministre de l`Intérieur, Hamed Bakayoko à la DST
Vendredi 6 avril 2012. Abidjan. Le ministre d`Etat, ministre de l`Intérieur Hamed Bakayoko visite les installations de la Direction de la surveillance du territoire.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

La grande salle de la Bourse du Travail a servi de cadre le samedi 02 mars 2013, à la cérémonie d’identification des pasteurs en Côte d’Ivoire, pour mettre de l’ordre dans la corporation.

Bishop Kassi d’Azito, porte-parole des Eglises évangélistes et protestantes de Côte d’Ivoire, initiateur de cette identification, a révélé qu’ «il y a des piles de dossiers d’escroquerie à la Dst sur les pasteurs ». C’est pourquoi, il faut mettre de l’ordre dans la corporation. Aussi, a-t-il dit que lors de sa rencontre avec le Président de la République, il lui a déclaré : « Si c’était par concours, on devenait Président de la République, lui, le bishop serait là où le Président Ouattara se trouve aujourd’hui». Ce sont 6125 pasteurs, a-t-il souligné, qui ont été identifiés sur les 17 000 que compte la Côte d’Ivoire. Ainsi entre autres, le bishop a expliqué les avantages liés à la carte de pasteur qui font ‘’sortir son détenteur de la misère’’ et ‘’le projeter dans une respectabilité sociale’’. Dans la nouvelle Côte d’Ivoire, chaque pasteur doit jouer le rôle qui est le sien pour que le pays avance, a-t-il lancé. Que les Eglises ne se mêlent pas des affaires politiques et que le politique ne se mêle pas des affaires de l’Eglise, a-t-il dit à l’endroit des pasteurs. Quant à l’apôtre Marcel Kouamenan, invité d’honneur du bishop, il s’est insurgé contre le fait que les autorités politiques aient peur d’aller à l’église parce que les pasteurs les ‘’dépouilleraient’’ de leurs biens. Dans sa lancée, il a conseillé aux pasteurs d’éviter les offrandes et quêtes trop excessives qui effraient les fidèles et enrichissent les sacrificateurs. Aussi a-t-il décrié la prédication de certains pasteurs en faveur de la haine en ces temps de réconciliation. Pour le commissaire Yéou Jean-Claude, représentant la Direction générale de la police, il faudrait encourager cette initiative qui va assainir le milieu des pasteurs. A Cette cérémonie, étaient présents l’Eglise protestante méthodiste de Côte d’Ivoire, l’Eglise du christianisme céleste tendance Kanon Luc.
M.O

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires