Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



L’expression N° 1071 du 8/3/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Plainte contre Soro à Paris / Hélène Le Gal (Conseillère de Hollande) : « L’Elysée ne s’en mêlera pas »
Publié le vendredi 8 mars 2013  |  L’expression


Activité
© Présidence par DR
Activité du Chef de l’Etat : le Président Alassane Ouattara reçoit un émissaire du Président François Hollande
Jeudi 07 Mars 2013, au Palais de la Présidence de la République au Plateau. Le Président Ouattara a accordé une audience à Mme Hélène Legal, Conseillère Afrique du Président François Hollande.


 Vos outils




Au terme d’une audience à la présidence, hier, la conseillère Afrique de l’Elysée, Hélène Le Gal, s’est prononcé sur la plainte ouverte à Paris contre le président de l’Assemblée nationale Soro Guillaume.

La conseillère Afrique de l’Elysée, Hélène Le Gal, a été reçue hier en audience par le président, Alassane Ouattara. Le patron du palais présidentiel et l’émissaire de François Hollande ont eu plus d’un quart d’heure d’échanges. A sa sortie, Hélène Le Gal s’est prononcée sur la plainte portée à Paris contre le président de l’Assemblée nationale, Soro Guillaume, et bien d’autres personnes impliquées directement ou indirectement dans la crise postélectorale. « L’Elysée ne prendra pas de position. Nous croyons à l’indépendance de la justice que ce soit la justice ivoirienne, le cas des prisonniers ici en Côte d’Ivoire, ou la justice internationale à travers la Cour pénale internationale (Cpi). Nous ne ferons pas d’intervention, nous laissons les choses se faire », a répondu l’hôte du palais à une question sur la position de l’Elysée. Elle a ajouté que l’Elysée, par contre, accorde une confiance au travail des juges dans leurs investigations, aussi bien à Abidjan qu’à La Haye, afin de situer les responsabilités. Hélène Le Gal a auparavant souligné que les échanges entre lui et le président ont tourné autour de la situation au Mali. Elle a rappelé que les deux présidents attachent beaucoup d’intérêt à ce qui se passe au Mali. D’où sa présence à Abidjan pour faire un point de l’évolution et passer en revenus les questions du moment.

Kuyo Anderson

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires