Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



L’expression N° 1071 du 8/3/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Municipales à Koumassi/Cissé Bacongo sort de sa réserve : « Je n’ai jamais signé de deal avec Adou Assalé »
Publié le vendredi 8 mars 2013  |  L’expression


Social:
© Partis Politiques par DR
Social: Cissé Bacongo offre des permis de conduire aux populations de Koumassi
Dimanche 13 janvier 2013. Abidjan. Le candidat aux municipales, Cissé Bacongo offre des permis de conduire aux populations de Koumassi


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le ministre Cissé Bacongo, candidat du Rdr aux municipales à Koumassi a dévoilé hier, son équipe de campagne et ses ambitions pour sa commune. Le cadre de la rue Lepic a profité de cette tribune pour lever certaines équivoques sur sa personne et sa candidature.

Après le dépôt de sa candidature à la Cei, Cissé Ibrahim Bacongo, candidat du Rdr aux municipales de Koumassi a décidé de passer à une autre étape dans sa marche vers la mairie de cette commune. 48H après cette formalité, le candidat des républicains a animé hier, une conférence de presse à la salle des fêtes de Koumassi pour présenter son équipe de campagne et dévoiler ses ambitions pour cette commune. Mais ‘‘CIB’’, comme l’appellent désormais ses militants, a profité de cette occasion pour mettre un terme au débat dans la guéguerre qui l’oppose à Adou Assalé, son ancien directeur de campagne aux législatives.

Sur la question, Bacongo ne s’est pas débiné. Il a clairement indiqué qu’il n’a jamais signé un deal avec son ancien compagnon comme tente de le faire croire une certaine opinion. « Je suis candidat par la volonté des militants de Koumassi ainsi que par la volonté des structures du Rdr ; volonté qui a été entérinée par la direction du parti au plus haut niveau.

Dans une interview qu’il a accordée à Soir Info, la question a été posée à trois reprises à Adou Assalé sur un supposé deal entre lui et moi avant les législatives, deal dans lequel il acceptait d’être mon directeur de campagne aux législatives et en retour je devais le soutenir aux municipales. Mais Adou Assalé n’a pas été capable de dire oui. Il a toujours répondu qu’il ne voulait pas entrer dans ces considérations. Mais je suis devant vous et j’aimerais vous dire qu’il n’y a jamais eu de deal entre Adou Assalé et moi. On ne s’est jamais assis pour parler d’élections législatives ni d’élections municipales », éclairé le candidat du Rdr. Sur la guéguerre avec le maire N’Dohi Yapi Raymond, le candidat a aussi révélé qu’il n’y a plus péril en la demeure. « Entre N’Dohi et moi, c’était une guéguerre de façade qui ne reposait sur rien. Je peux vous assurer que cette guéguerre est aujourd’hui derrière nous », a-t-il ajouté. Sur ses ambitions pour Koumassi, c’est un programme futuriste et révolutionnaire que le poulain des républicains veut servir aux populations de cette commune s’il est élu au soir du 21 avril. Ce programme part de la création d’emplois et de micros entreprises au profit des jeunes et passe par la construction d’infrastructures modernes qui n’auront rien à envier aux communes dites huppées. Au terme de son exposé, Bacongo a présenté à la presse l’équipe qui doit l’accompagner aux portes de la mairie le 21 avril. Ce commando est piloté par une amazone, Mme Traoré Adjaratou qui sera aidée dans sa tâche par des directeurs de campagne spécialisés, un pool de grands conseillers et une direction de campagne par parti.

Kra Bernard

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires