Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



L’expression N° 1076 du 14/3/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Fin du séminaire gouvernemental/Duncan aux ministres : « C’est maintenant que le plus dur commence »
Publié le jeudi 14 mars 2013  |  L’expression


Séminaire
© Présidence par C I bou T
Séminaire gouvernemental : cérémonie de clôture des travaux, en présence du Président Alassane Ouattara
Mercredi 13 mars 2013, Palais présidentiel. Les ministres ivoiriens se sont réunis durant deux jours pour faire le bilan de la mise en œuvre du Programme de travail gouvernemental (Ptg 2012) et l’établissement du Ptg 2013.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le rideau est tombé hier sur le séminaire qui a réuni les membres du gouvernement qui a planché sur le Programme du travail gouvernemental 2013 (Ptg 2013).

Au terme de 48 heures d’intenses travaux, les ministres, réunis autour du chef du gouvernement, ont élaboré hier, département par département, la feuille de route qui leur servira de boussole pour l’année 2013. Au cours de la cérémonie de clôture, présidée par le président de la République, le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a passé un message clair aux membres de l’équipe gouvernementale. Le chef du gouvernement a demandé à chaque ministre de retrousser ses manches pour attaquer les chantiers de 2013. « Nous avons pu avoir des échanges constructifs sur les conditions de mise en œuvre de certains projets, les moyens d’améliorer nos performances dans divers domaines, la nécessité d’une approche plus inclusive des actions à caractère transversal ainsi que d’une manière générale, les voies et moyens de renforcer l’efficacité de l’action gouvernementale.

Monsieur le Président, le séminaire a enregistré la participation effective, assidue et active de l’ensemble des membres du gouvernement, en dehors de deux ministres en mission hors du pays. A présent que nous avons ensemble conçu et adopté notre programme de travail pour l’année 2013, on peut dire que le plus dur commence. Car il nous revient de veiller à la réalisation effective des activités que nous avons retenues comme étant prioritaires. C’est pourquoi nous devons ensemble nous accorder sur le mécanisme susceptible de nous permettre d’assurer le suivi de la mise en œuvre des activités inscrites au Ptg 2013 », a indiqué Daniel Kablan Duncan. Poursuivant, le chef du gouvernement a invité ses collaborateurs à accélérer leur rythme de travail pour la réalisation des grands chantiers du président de la République à mi-parcours de son mandat. « J’ai conscience du rythme accéléré de travail et de la pression des urgences qui peuvent se révéler parfois contraignantes pour tous. Croyez-moi, je ne suis pas sourd aux échos qui me parviennent. Notamment en ce qui concerne la cadence des réunions et des délais impartis provenant de certains dossiers.

De plus, le rythme de travail actuel est rendu nécessaire par le fait que nous sommes presque à mi-parcours du mandat présidentiel. Et que nous ne pouvons pas nous permettre de ne pas aller vite quand il s’agit d’aller à l’amélioration des conditions de vie et au bien-être des populations qui attendent de nous et qui deviennent de plus en plus impatientes quant aux retombées concrètes des actions du gouvernement sur leur quotidien », a ajouté le Premier ministre. Sur les questions spécifiques d’approvisionnement en eau des ménages et les coupures intempestives d’électricité, Daniel Kablan Duncan a précisé que « des orientations ont été données aux ministres en charge des Infrastructures économiques et des Mines, du pétrole et de l’Energie à l’effet de préparer des communications qui seront présentées aux séances du conseil de gouvernement du 21 mars et du Conseil des ministres du 22 mars 2013». Après des messages de félicitation et d’encouragement, le président de la République a livré le traditionnel discours de clôture de ce séminaire qui a été précédé par la lecture du communiqué final faite par le ministre Bruno Nabagné Koné, porte-parole du gouvernement.

Kra Bernard

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires