Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article



 Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 2786 du 15/3/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Économie

3ème revue du Programme économique et financier / Michel Lazare, chef de la délégation du Fmi : ‘‘La croissance sera meilleure que ce qui avait été prévu’’
Publié le vendredi 15 mars 2013  |  L’intelligent d’Abidjan




 Vos outils




Durant 15 jours, les experts du Fmi qui séjournent en Côte d’Ivoire, depuis le mardi 12 mars 2013, passeront au peigne fin les accords conclus avec les autorités ivoiriennes dans le cadre de la Facilité élargie aux crédits (FEC). Cette mission qui est la troisième revue du Programme économique et financier (PEF) a été lancée mercredi 13 mars 2013, au cabinet de la ministre auprès du Premier ministre, chargée de l’Economie et des Finances, Nialé Kaba.

La croissance économique de la Côte d’Ivoire en 2012 et les perspectives de croissance pour 2013, intéressent à plus d’un titre la délégation que conduit Michel Lazare. «Nous avons établi entre la Côte d’Ivoire et le Fmi, des relations proches, confiantes et constructives. C’est pour nous un grand plaisir de nous retrouver à Abidjan, pour franchir une nouvelle étape dans ces relations à travers cette troisième revue». Ce sont les premières nouvelles données par Michel Lazare, au nom de ses pairs. Selon cet expert, les «débats techniques permettront de mesurer les dépassements d’objectifs». «Sur 2012, je crois que les résultats sont bons. La croissance sera meilleure que ce qui avait été prévue. Et cela est un excellent signe», a ajouté le chef de délégation du Fmi. Il a félicité les autorités ivoiriennes qui, à l’en croire, poursuivent leurs actions dans le sens de la dynamique enclenchée pour permettre une reprise de la croissance économique au lendemain de la crise postélectorale. «Les bénéfices ne devraient pas tarder à être visibles», a-t-il pronostiqué. Au sujet des perspectives pour 2013, le sentiment de Michel Lazare est positif. «Nous sommes convaincus qu’elles seront satisfaisantes et constructives pour la population ivoirienne». Pour sa part, Mme Nialé Kaba s’est réjouie que cette revue démarre dans un contexte sécuritaire calme et apaisé. La mission du Fmi prendra fin le 27 mars 2013 prochain.
K.Hyacinthe

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires