Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Art et Culture
Article



 Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 2787 du 16/3/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Art et Culture

Littérature / Prix ivoire 2013 : Un protocole d’accord signé avec le Prix Ahmadou Kourouma
Publié le samedi 16 mars 2013  |  L’intelligent d’Abidjan


Littérature
© Abidjan.net par Serges T
Littérature : Cérémonie de lancement du prix ivoire 2013.
Mercredi 13 mars 2013 - Akwaba Culture organise la cérémonie de lancement du Prix Ivoire pour la littérature d`expression Francophone 2013.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

La 6e édition du Prix ivoire pour la littérature africaine d'expression francophone a été lancée a l'Institut français au Plateau le 13 mars 2013, qui marque l'ouverture du prix.

Isabelle Fofana, présidente de l'Association Akwaba Culture-organisatrice dudit prix- a appelé les participants à faire parvenir au plus tard le 31 juillet prochain leurs ouvrages (en 5 exemplaires) au comité d'organisation du prix. Ces oeuvres (roman, poésie, théâtre, nouvelle, essai littéraire, conte,etc.) doivent être publiées entre le 1er janvier 2012 et le 31 juillet 2013. Ne sont pas admis, selon le règlement du Prix ivoire, les ouvrages qui relèvent de la littérature pour enfants et jeunes. Le Prix ivoire 2013 sera décerné en novembre prochain à la clôture, comme en 2012, au Salon international du livre d'Abidjan (Sila). La présidente de l'Association Akwaba Culture a fait savoir qu'un protocole d'accord sera signé à Genève entre le Prix ivoire et le Prix Ahmadou Kourouma, à l'occasion du Salon du livre et de la presse de Genève ou participera Mariama Ndoye, auteur sénégalaise et lauréate de l'édition 2012 du Prix ivoire avec son roman "L'arbre s'est couché" paru aux éditions Eburnie (2011,129 p). Si de l'avis de René Yedieti, Pdg de Librairie France Groupe (partenaire), le Prix ivoire a atteint ses lettres de noblesse, il participe de façon positive, admet Christian Oquet, directeur de l'Institut français d'Abidjan, à l'expression d'une littérature francophone en général, et particulièrement africaine. Christian s'est réjoui qu'à travers ce prix, la Côte d'Ivoire retrouve sa place au niveau de la littérature. Représentant le directeur général Bamba Mamadou de Orange Côte d'Ivoire, Soumahoro Mabé (chef Développement et sponsoring) a expliqué qu'il s'agit pour eux de participer à l'éducation en étant un partenaire au Prix ivoire. Maurice Bandaman, ministre de la Culture et de la Francophonie a été représenté par Henri N'koumo, directeur du livre. Outre le dîner-gala de remise du Prix ivoire, il est prévu, dans les lycées de Côte d'Ivoire, un concours de culture littéraire, un forum littéraire avec les invités spéciaux et auteurs ivoiriens, les élèves, les étudiants, les journalistes , le grand public, etc...

Kone Saydoo

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires