Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Soir Info N° 5548 du 20/3/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

San-Pedro : odieux - Un Dj sodomise une fillette de 3 ans
Publié le mercredi 20 mars 2013  |  Soir Info




 Vos outils




Il est quelquefois difficile de qualifier la bêtise humaine, tant certains faits choquent, tout en provoquant dégoût et révolte. L’illustration nous est donnée à travers un fait qui secoue en ce moment San Pedro. Yobouet Yao Fulgence, 20 ans, Dic-joker ( Dj) dans une discothèque de la ville, n'a pas trouvé mieux pour étancher sa soif sexuelle, qu'une innocente enfant de 3 ans, répondant aux initiales de Z.M. C'était dans la nuit du jeudi 14 au vendredi 15 mars 2013, au quartier « Zimbabwé ». Selon N.A.E, la mère, peu après minuit, au moment de la fermeture de son bistrot, Fulgence, très bien connu d'elle et du quartier, lui propose de l'aider à amoindrir ses charges, en portant sa fillette endormie jusqu'à la maison. L'enfant dans les bras, le Dj devance la mère. Mais au détour d’une ruelle et à la faveur de l’obscurité, Yobouet Fulgence disparaît avec l’enfant et se retrouve au petit marché du quartier. Et là, sur l’un des étals, il sodomise la môme, hurlant pourtant de douleurs, jusqu’à pousser le râle du plaisir diabolique. Le crime accompli, il abandonne la fillette qui, sous le coup de la douleur, n’a pu contenir selles et urines. Malheureusement, dans sa fuite aux environs de 3 h du matin, le violeur se retrouve nez à nez avec les parents de sa victime. Coincé, il avoue tout au commissariat de police de Bardot, où il est conduit. La pauvre fillette est conduite au Chr de la ville où elle est immédiatement prise en charge par une équipe médicale. Quand au DJ-pédophile, il a été mis, le mardi 19 mars 2013, à la disposition du tribunal de Sassandra.

Nérou KOUADIO
( A San -Pedro)

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires