Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Art et Culture
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Art et Culture

Congrès de la Fédération des Journalistes Africains: la Côte d’Ivoire retirée de la liste des pays dangereux pour la presse
Publié le mercredi 3 avril 2013  |  UNJCI


Congrès
© Autre presse par DR
Congrès de la Fédération des Journalistes Africains: le Président de l`UNJCI, Traoré Moussa sur le plateaux de la télévision marocaine
Les travaux du 3ème Congres ordinaire de la Fédération des journalistes africains ( FAJ) ont eu lieu les 30 et 31 mars 2013 à Casablanca, au Maroc. A l’issue des travaux, la Côte d’Ivoire a été retirée de la liste des pays où la pratique du métier de journaliste est dangereuse. Photo: le Président de l`UNJCI, Traoré Moussa sur le plateaux de la télévision marocaine


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Les travaux du 3ème Congres ordinaire de la Fédération des journalistes africains ( FAJ) ont eu lieu les 30 et 31 mars 2013 à Casablanca, au Maroc. A l’issue des travaux, la Côte d’Ivoire a été retirée de la liste des pays où la pratique du métier de journaliste est dangereuse.

Les pays de la corne de l’Afrique, notamment l’Erythrée et la Somalie ont été présentés comme des pays où il est très dangereux d’exercer le métier de journaliste, car des journalistes y trouvent la mort dans l'exercice de leur métier. La Tunisie, la RDC, le Mali, le Zimbabwé, le Burundi ou encore le Soudan ont été interpellés sur la nécessité de faire des efforts en ce qui concerne la liberté de la presse.

Le Congrès a adopté des motions pour protester contre l’incarcération de plusieurs journalistes sur le continent. De même, l’implication des femmes dans le leadership de la presse africaine a été vivement recommandée par les 50 participants au congrès de la FAJ.

A l’issue des élections qui ont clôturé les travaux, Mohamed Garba, président de l’Union des journalistes du Nigeria a été élu président de la FAJ pour une période de 3 ans. Il a remplacé à ce poste le somalien Omar Faruk Osman Nur qui a présidé aux destinées de cette organisation continentale pendant six ans. En application des articles 9.4 et 9.5 des textes de la FAJ, Maria Louisa Carvalho de l’Union des journalistes d’Angola a été élue Vice-Présidente de la Fédération, pendant que Stanis Nkundiye du syndicat des professionnels des Media de la république Démocratique du Congo a été élu trésorier général. Les autres membres du comité exécutif sont Ibrahima Khalilloulah Ndiaye du Sénégal, Alexandre Niyungeko du Burundi, Muheldin Ahmed Titawi du Soudan, Credo Tetteh du Togo, Foster Dongozi du Zimbabwe et Mouhamed Chakakou de Tunisie.

A la fin des travaux, c’est le président de l’Union des journalistes de Côte d'Ivoire (Unjci), Traoré Moussa qui été désigné comme porte-parole pour rendre compte aux journalistes venus couvrir l’évènement à l’hôtel Ibis de Casa Port. A ce titre, il a été reçu sur les plateaux de la télévision marocaine.

Info : dircom UNJCI

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires