Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4009 du 4/4/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Société

Situation sécuritaire : Les premiers pas du CCDO jugés satisfaisants
Publié le jeudi 4 avril 2013  |  Le Patriote


Sécurité:
© Abidjan.net par Atapointe
Sécurité: le Centre de coordination des décisions opérationnelle (CCDO) sensibilisé au respect des droits de l`homme
14 Mars 2013.Abidjan. Dans le cadre de la Reforme du secteur de la sécurité, l`ONG Search for Common Ground en collaboration avec le Conseil national de sécurité et de la Banque Mondiale a organisé un atelier de formation à l`attention des membres du CCDO


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le Groupe consultatif de la Reforme du Secteur de la Sécurité a tenu sa réunion hier. Le Coordinateur général de ce Groupe, Alain Richard Donwahi, secrétaire général du Conseil National de Sécurité, a profité de l’occasion pour donner l’état d’avancement de la mise en ?uvre de la RSS depuis le lancement de ses activités en janvier dernier jusqu’au 31 mars. Au cours de son exposé, le secrétaire général du CNS a fait l’état des lieux au niveau sécuritaire en Côte d’Ivoire en sept (7) points. Au niveau de la sécurité nationale, il est revenu sur la création du Centre de Coordination et de Décisions opérationnelles (CCDO). Il a précisé que cette unité d’élite créée pour lutter contre le grand banditisme dans le District d’Abidjan n’est pas un CeCos bis mis en place pour défendre et protéger le régime. Dans son fonctionnement, le secrétaire général du CNS a rappelé que le CCDO ne répond que d’un seul commandement. Même s’il est composé de plusieurs éléments issus des différents corps des forces de défense et de sécurité. Pour les premiers pas de cette nouvelle entité sécuritaire, certains participants à la réunion ont reconnu qu’elle a contribué à faire baisser de façon drastique l’insécurité à Abidjan et dans ses banlieues. Toutefois, d’autres ont exprimé leurs inquiétudes quant au suivi des activités de cette nouvelle force. A ce sujet, le secrétaire général du CNS a tenu à rassurer les uns et les autres. « Nous avons la volonté de faire en sorte cela dure. Notre volonté est de faire en sorte que nos forces de l’ordre soient respectées et respectables », a-t-il rassuré. Hormis le CCDO, le Coordinateur du Groupe consultatif de la RSS a annoncé, pour lutter efficacement contre l’insécurité, la création d’une coordination nationale de renseignement et l’élaboration d’un plan de renseignement qui est en cours. Au chapitre des reformes, la réorganisation des hauts commandements de l’armée, la construction de deux centres de formation de l’armée, le réaménagement des forces sécurités intérieures et l’adoption d’une loi sur la direction et l’organisation de la sécurité nation sont prévues. Alain Richard Donwahi a précisé que, dans le cadre du désarmement, 443 ex-combattants ont été démobilisés et formés comme gardes pénitentiaires. La RSS prévoit de porter ce nombre à 2000 ex-combattants casés. Le budget global de cette réforme est fixé à 84 à 100 milliards de FCFA par an.
Jean-Claude Coulibaly

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires