Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

Côte d’Ivoire : grève "illimitée" dans l’enseignement public
Publié le mercredi 10 avril 2013  |  Xinhua


Grève
© Abidjan.net par Atapointe
Grève dans le secteur de l`enseignement: Kandia Kamara face à la Presse
Mardi 9 Avril 2013. Plateau. Tour administrative. Face aux multiples grèves qui minent le secteur de l`éducation nationale, la ministre de tutelle Kandia Camara a animé une conférence de presse pour donner sa position.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

ABIDJAN - Plusieurs établissements publics d’enseignement primaire et secondaire sont restés portes closes lundi à Abidjan suite à un arrêt de travail des enseignants qui annoncent une grève "illimitée" pour protester contre une ponction sur leurs salaires décidée par le gouvernement pour fait de grève.

Dans les communes de Yopougon et d’Adjamé, les salles de classe des établissements publics étaient désespérément vides, les enseignants ayant largement suivi le mot d’ordre "salaires coupés, école coupée", a constaté un journaliste de Xinhua.

Les écoliers qui devaient reprendre les cours après près de deux semaines de congés ont regagné leurs domiciles, ayant constaté l’absence de leurs enseignants.

Des enseignants qui tentaient d’avoir accès aux salles de cours ont été empêchés par leurs camarades grévistes.

Selon des sources syndicales, au moins six enseignants grévistes ont été arrêtés lundi à Abidjan pour "trouble à l’ordre public".

Les enseignants observent cette grève "illimitée" jusqu’à satisfaction de leurs revendications à l’appel de l’Intersyndicale du secteur éducation-formation (Isef), un regroupement de plusieurs syndicats du primaire et du secondaire.

L’Intersyndicale réclame le remboursement des ponctions effectuées sur le salaire de 49 000 enseignants par le gouvernement suite à une grève de cinq jours courant février.

Le mot d’ordre de grève a été lancé après des discussions infructueuses vendredi avec le Premier ministre, Daniel Kablan Duncan.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires