Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

L’ONU-Femmes et la Banque mondiale adoptent un plan stratégique Genre pour la côte d’ivoire
Publié le samedi 13 avril 2013  |  AIP




 Vos outils




Bondoukou - Trente-cinq femmes et hommes, issus du district du Zanzan, dans le nord-est du pays, ont achevé, vendredi, à l’hôtel Marhaba, à Bondoukou, un atelier de consultations sur le genre en Côte d’Ivoire, marqué par l’adoption d’un plan stratégique d’actions visant le renforcement du rôle de la femme en tant qu’actrice politique, économique et sociale.

Initié par la Banque mondiale en partenariat avec ONU Femmes, le but de cet atelier consiste à mettre en place un plan-cadre de promotion du genre en Côte d'Ivoire, caractérisé notamment par une politique volontariste de scolarisation de la jeune fille, d’alphabétisation fonctionnelle en faveur des femmes illettrées, d’organiser à leur profit des formations qualifiantes, les associer à la prise de décision, de les impliquer dans les campagnes de sensibilisation sur les pesanteurs socioculturelles et religieuses et de les inciter les femmes à la politique.

L'atelier a admis la nécessité de créer un marché d’échange de produits, de promouvoir le règlement des conflits par le dialogue, la concertation et à l’amiable de même la création de comités de suivi et d’assistance aux victimes de conflit. Celui-ci fait suite aux cinq précédentes tenues à Abidjan, Bouaké, Korhogo, Man et Aboisso.

La porte-parole des femmes à cette rencontre, Mme Kossonou Affoua Honorine, qui a traduit, en des termes choisis, leur reconnaissance aux initiateurs, les appelle à favoriser la promotion du genre en Côte d'Ivoire. "Il est vrai que nous sommes à un stade de consultations, mais dans la conscience collective, une guérison est toujours précédée de consultations; je suis convaincue que vous sauriez frapper à la bonne porte pour trouver la thérapie adéquate pour une affirmation vraie et totale de la femme", a-t-elle plaidé.

Le chargé de Communication de la Banque mondiale, Taleb Ould Sid’ Ahmed, a pour sa part félicité les participants pour la qualité de leur travail, et réaffirmé l'engagement de son institution à soutenir les femmes aux fins de leur insertion social, économique et politique en Côte d’Ivoire.

Quatre sous-thèmes de réflexion, intitulés "Tradition, Modernité, choc culturel : les repères de la femme" ; "Espace public, Espace politique, Espace social : le leadership de la femme africaine" ; "Espace économique : le pari de l’autonomisation de la femme entrepreneur" et " Violences contre la femme : à quand le triomphe du droit ?", ont éclairé les travaux.
(AIP)
ns/nf

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires