Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage


Toute l'actualite de la ville

 Autres articles

Comment

Politique

Fresco/Elections municipales 2013: le candidat Alain Lobognon appelle à l’union pour le développement de la région
Publié le lundi 15 avril 2013  |  Partis Politiques


Municipales
© Ministères par Guy Lasme
Municipales 2013 - Le candidat Alain Lobognon appelle à l’union pour le développement de la région de Fresco
Samedi 6 avril 2013. Fresco. le candidat Alain Lobognon s’y est rendu pour galvaniser ses troupes.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le candidat Alain Lobognon appelle à l’union pour le développement de la région.
Débutées le samedi 6 avril dernier, les campagnes municipales battent leur plein ; notamment à Fresco où le candidat Alain Lobognon s’y est rendu pour galvaniser ses troupes.
Attendu à l’entrée de la ville, c’est une foule compacte arborée de tee shirt à l’effigie du candidat qui l’accueille avec frénésie et enthousiasme, chantant des mélodies du terroir. Parcourant toute la ville au rythme effréné de la fanfare, le candidat rencontra les enseignants du Lycée Moderne afin de recueillir leurs préoccupations. Certains enseignants ont été obligés de rester dehors car la salle a refusé du monde.
Après cette rencontre avec les maitres du savoir , direction au siège du Rassemblement des Républicains (RDR) où une foule nombreuse de républicains l’attendaient.
Un discours de près d’une quarante de minutes a accroché l’auditoire. Le développement de la commune, le problème de l’emploi, l’attitude à adopter lors de la campagne jusqu’aux élections, l’accès à un logement décent et la cohésion sociale ont été au centre des propos tenus par le candidat Lobognon.
Le développement aux dires du candidat doit être l’affaire de tous les fils et filles de Fresco exerçant dans divers domaines d’activités. Tous selon lui, doivent s’engager résolument sur les rails de la construction de la ville. Ainsi, son appel aux commerçants et transporteurs consiste à une meilleure organisation, notamment la transformation du secteur informel en secteur formel. Fresco pour le candidat Lobognon doit être débarrassé de ses nombreux bidonvilles, quartiers précaires où élu, il s’emploiera à les détruire en remplacement de nouveaux logements : « Une fois élu, je m’emploierai à faire disparaitre de notre ville, toutes les maisons précaires et faire construire des logements dignes de ce nom. Et ce, grâce à la nouvelle politique de logement engagée par le Gouvernement, s’agissant de logements sociaux. »
Aux jeunes, il les a rassurés sur le problème de l’emploi : « la question de l’emploi est un sérieux sujet pour vous les jeunes qui constituez la majeure partie de la population. Mais ce problème peut être résolu et sera résolu grâce à une nouvelle orientation de notre politique de l’emploi : Nous allons créer des emplois à partir de nos ressources propres. Fresco qui très riche n’a pas besoin d’avoir un budget de trente (30) millions. On peut faire quoi avec trente millions ? Il y’a de l’argent et nous allons travailler pour en trouver ! »
A propos du climat qui doit prévaloir au cours de ces élections municipales, le candidat du RDR le veut apaisé. Raison toute trouvée d’en appeler au bon sens de ses partisans à ne pas répondre en aucun cas aux provocations : « je ne veux donc pas que vous vous énerviez, que vous répondiez aux attaques. Laissez tout cela. C’est dépassé ! Regardons devant ! Regardez devant ! » Prenant l’exemple sur l’ancien opposant Alassane Ouattara, l’actuel Président, qui selon lui, a « encaissé trop de coups », mais qui est resté serein.
Après son appel au siège du RDR, le candidat Alain Lobognon s’est rendu dans son QG (quartier général) où une foule de jeunes, de femmes et des personnes du troisième âge l’attendaient.
Même message : emploi jeune, cohésion sociale, développement de la ville.
S’agissant du développement de Fresco, Alain Lobognon a appelé à l’union de tous les fils et filles à un consensus, celui de Fresco qu’il entend transformer en l’une des plus belles et grandes villes de Côte d’Ivoire. Il a enfin appelé ses électeurs, les cadres et fils de la région à suivre les traces de leurs aînés, les anciens députés et maires qui ont posé des actes pour le développement de la ville.
Terminant ses propos sous une foule d’acclamations, Alain Lobognon a promis s’entretenir avec son adversaire, fils de Fresco , à travailler ensemble , main dans la main pour le rayonnement de leur région.

Guy Lasme, depuis Fresco pour Ivoire Presse.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires