Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Municipales à Treichville : Amichia communie avec la population
Publié le mardi 16 avril 2013  |  Le Democrate


Elu
© Le Patriote par Mesmin
Elu à la tête du Conseil des collectivités territoriales de l’UEMOA : le maire François Amichia reçu par le ministre d`Etat, Hamed Bakayoko
Mardi 17 avril 2012. Abidjan. Cabinet du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, au Plateau. Le maire de Treichville, François Amichia élu président du Conseil des collectivités territoriales de l’UEMOA vient remercier le ministre Hamed Bakayoko pour son soutien


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le maire François Amichia, a animé samedi dernier, au rond point de Treichville, son deuxième grand meeting au cours duquel il a communié avec la population.
Le candidat du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), qui a pris un bain de foule samedi dernier, au rond-point de la Rue 12, est « convaincu de sa victoire » aux élections municipales du 21 avril prochain. Devant les nombreuses populations enthousiastes, de tous les âges, venues l’écouter, il a dit « avec assurance » qu’il remportera la compétition qui l’oppose à son challenger du Rassemblement des républicains (Rdr), Cissé Ibrahim. « Le 21 avril prochain, je le battrai. Je ne dirai pas que je battrai son équipe et lui parce que je ne sais qui est avec lui. Depuis le début de la campagne, il refuse d’afficher sa liste ». Selon lui, tout le monde à Treichville connaît les membres de son « futur » conseil municipal. Onze personnes du bureau communal du Rdr y figurent. « Si vous votez Amichia, vous l’aiderez à poursuivre le développement de notre cité », a-t-il dit aux électeurs. M. Amichia a condamné la destruction de ses pancartes et affiches de campagne. « Tous ces actes ne m’intimident ni ne m’effraient…Allez ce soir (samedi, ndlr) dire à vos voisins, que pour le développement de Treichville, c’est François Albert Amichia qu’il faut», a-t-il poursuivi. Il a rappelé les actions qu’il compte mener en faveur des populations après son élection. Ce sont entre autres, la poursuite du bitumage de certaines voies de la cité, la création d’emplois pour les jeunes, l’octroi de crédits aux femmes pour leurs activités commerciales. Les retraités et les personnes du troisième âge n’ont pas été oubliés. Il a dans son programme « un plan pour eux ».Selon ses dires, quand il accédait à la tête de la mairie, le budget était de deux milliards de FCfa, il est aujourd’hui à plus de cinq milliards (logés au Trésor public) grâce au « travail abattu par lui et son conseil». Concernant les accusations selon lesquelles il aurait vendu des terrains, le Maire Amichia dément de façon formelle cette rumeur. « Un maire ne peut vendre de terrain. Celui de la gare de Bassam a été acquis par un opérateur économique auprès de l’Etat ivoirien », a-t-il affirmé. Tour à tour, Louis Ballet, son directeur de campagne et Assane Soumahoro, porte-parole du Rdr ont invité les populations « à faire le meilleur choix pour leur commune en votant massivement, le 21 avril 2013, le candidat tête de liste de l’Union pour le développement de Treichville ».

Affia Marie

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires