Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Le gouvernement ivoirien condamne ’’fermement’’ les violences postélectorales
Publié le mercredi 24 avril 2013  |  Agence de Presse Africaine


Point
© Abidjan.net par Mousnabi
Point de presse de la ministre Affoussiata-Bamba, porte-parole du gouvernement
Mercredi 24 avril 2013, Palais présidentiel. La ministre Affoussiata Bamba-Lamine, porte-parole du gouvernement face à la presse, à l`issue du conseil des ministres.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le gouvernement ivoirien a condamné ’’fermement’’ mercredi, à l’issue d’un conseil des ministres présidé par le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara, les violences postélectorales qui secouent certaines circonscriptions après la proclamation partielle des résultats des locales de dimanche, boycottées par le Front populaire ivoirien (FPI), le parti de Laurent Gbagbo.

’’Nous condamnons fermement tous les actes de violence d’où qu’ils viennent’’, a déclaré lors d’une conférence de presse Me Affoussiata Bamba-Lamine, porte paroe adjointe du gouvernement, en faisant le compte rendu de ce conseil.

"Les élections locales suscitent beaucoup d’engouement, beaucoup de passion ", a ajouté Me Bamba-Lamine, par ailleurs ministre de la communication, soulignant dans la foulée le regret du gouvernement face à ces actes de violence.

"Nous prenons acte des résultats déjà proclamés par l’organe habilité qu’est la CEI (Commission électorale indépendante)’’, a-t-elle conclu.

Les statistiques des résultats partiels des municipales donnés par la CEI se présente comme suit : les indépendants obtiennent 48 communes contre 41 pour le RDR et 40 pour le PDCI.

Le RHDP et l’UDPCI s’en sortent chacun avec quatre communes. C’est, au total, les résultats dans 137 communes qui ont été proclamés sur 197 que compte le pays.

Aux régionales, les résultats dans 12 régions sur 31 sont connus et se présentent comme suit : 5 pour le RHDP, 3 pour le RDR, 3 pour les indépendants et 1 pour le PDCI.

Les résultats de ces élections régionales et municipales couplées de dimanche sont contestés dans certaines circonscriptions du pays, faisant monter d’un cran les violences qui ont déjà fait au moins un mort à Abidjan.

La CEI doit poursuivre mercredi soir à 22h00, gmt à donner les autres résultats de ce double scrutin.

LS/APA

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires