Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Santé

Santé: La Côte d’Ivoire "sur la voie de l’éradication de la poliomyélite" (OMS)
Publié le jeudi 25 avril 2013  |  AIP




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Abidjan, La Côte d’Ivoire est "sur la voie de l’éradication de la poliomyélite", assure le représentant de l’OMS en Côte d’Ivoire, Dr Allarangar Yokouidé, exhortant les populations ivoiriennes à "maintenir les efforts" de vaccination des enfants de 0 à 5 ans.

Au regard des "résultats encourageants (réalisés au cours de ces dernières années), la Côte d’Ivoire est plus que jamais sur la voie de l’achèvement de l’éradication de la poliomyélite", a fait savoir Dr Yokouidé dans un communiqué conjoint OMS/UNICEF/Rotary international, en prélude au premier passage des journées nationales de vaccination contre cette maladie invalidante pour l’année 2013.

Appuyée par la Coalition Internationale pour l’Initiative Mondiale d’Eradication de la Poliomyélite (OMS, le Rotary international, le CDC Atlanta et l’UNICEF), la Côte d’Ivoire organise, à partir de vendredi, cette campagne de vaccination, couplées à l’administration de la vitamine A et de comprimés de déparasitant.

La campagne qui prend fin lundi, vise à immuniser les enfants de moins de cinq ans dont le nombre, en Côte d’ivoire, est estimée à un peu plus de sept millions.

" Le pays devrait cependant maintenir le niveau de qualité des activités de vaccination, et surtout renforcer les efforts de lutte jusque-là consentis en vue de l’atteinte de cet objectif" d’éradication de la polio, conseille le Dr Allarangar Yokouidé.

La Côte d’Ivoire a régulièrement vacciné un peu plus sept millions d’enfants de moins de cinq ans au cours des onze passages de journées nationales de vaccination organisées entre 2011 et 2012. Cette opération a contribué à l’arrêt de la circulation du poliovirus sauvage dans le pays.

Selon l’OMS, depuis juillet 2011, aucun cas de poliovirus sauvage n’a été détecté. Ce résultat est dû essentiellement à l'augmentation de la couverture vaccinale de routine obtenue grâce aux efforts déployés lors des semaines d’intensification de la vaccination entamées en 2012, à la qualité des Journées Nationales de vaccination et à l’efficacité de la surveillance épidémiologique.

Toutefois " le taux d’enfants vaccinés demeure trop bas en Côte d’Ivoire pour crier victoire, alors que le virus continue de faire des victimes dans certains pays de la sous-région", relève pour sa part le représentant de l'UNICEF en Côte d’Ivoire, Hervé Ludovic de Lys. Ce dernier soutient que "la vaccination de routine est la solution de fond pour éradiquer la polio".

Selon la présidente de la commission PolioPlus du Rotary international, Marie-Irène Richmond Ahoua, ces Journées nationales de vaccination contre la polio "sont vitales pour la protection des enfants", rappelant que "partout et en tous lieux, la polio reste une menace, car le virus circule et le risque de propagation internationale demeure".

"Par la sensibilisation, la mobilisation, les collectes de fonds et le plaidoyer, les Rotariens apportent leur contribution pour sauver des vies. Tous les partenaires sont mobilisés et le vaccin s’avère très efficace", souligne-t-elle.

Ces journées nationales de vaccination sont combinées à la troisième semaine africaine de la vaccination, qui a pour thème : "Sauvons des vies. Prévenons des infirmités. Vaccinons".

(AIP)

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires