Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Temps N° 2901 du 15/5/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Après plus de 80 voyages de Ouattara à l’étranger : Les ivoiriens attendent toujours la pluie des milliards
Publié le jeudi 16 mai 2013  |  Le Temps




 Vos outils




La visite officielle d’Alassane Ouattara au Qatar ne sera rien d’autre qu’une ballade. Alors que son camp salue cette énième sortie du pays la vérité se fait de plus en plus nette sur ce qu’il a pu obtenir au pays des Pétrodollars. En clair, Ouattara rejoindra la Côte d’Ivoire encore bredouille. Et comme à l’accoutumée, il annoncera des promesses intenables. En tous cas dans l’attente de ce retour bredouille au pays, le président du Rdr, se trouve en Belgique pour parler de la situation du Mali. Oubliant du coup, son pays en proie à des difficultés énormes. En lieu et place de l’argent voulu, Ouattara n’a reçu du Qatar, qu’une permission d’ouvrir une ambassade à Doha. Et pas plus. Contrairement à ce que racontent ses proches. Ouattara court toujours et en vain après des fonds. «Nous avons notamment parlé de l’autoroute qui pourrait relier la Côte d’Ivoire au Burkina Faso, pour un investissement de 2000 milliards de Fcfa», annonce-t-il. Ajoutant avoir évoqué la construction d’une grande université, que l’Emir a «bien voulu accepter, puisque la Côte d’Ivoire intéresse le Qatar par son potentiel». Voilà ce que Ouattara dit avoir obtenu de son séjour à Qatar. Des acquis qui suscitent interrogations et doutes. Quand on sait que le locataire du Palais présidentiel d’Abidjan Plateau parle au conditionnel en ce qui concerne l’autoroute que le Qatar voidrait construire. Mais déjà le camp Ouattara jubile et danse pour de simples promesses. Ce à quoi les Ivoiriens sont d’ailleurs habitués. Durant la campagne pour la présidentielle de 2010, Alassane Ouattara n’avait-il pas promis des milliards à chaque région ? Au lendemain de la chute du président Laurent Gbagbo, la presse proche de son régime a aussitôt annoncé que «la pluie des milliards va tomber sur la Côte d’Ivoire». Deux ans après, les Ivoiriens attendent toujours. Ne seraient-ce que des fines gouttes de cette pluie salvatrice, au terme de plus de 80 voyages hors du pays. D’aucuns parlent de son 87ème voyage en l’espace de 24 mois de gouvernance.
Toussaint N’Gotta

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires