Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article



 Titrologie



Le Temps N° 2903 du 17/5/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Économie

Filière hévéa : Ag de la Saphic ce 17 mai 2013 : Les planteurs annoncent de grandes décisions
Publié le vendredi 17 mai 2013  |  Le Temps




 Vos outils




Comme prévu, les planteurs de la Société africaine pour la promotion hévéhicole et l’industrialisation de caoutchouc (Saphic), actionnaires de la société Tropical Rubber Côte d’Ivoire (Trci) issue de la privatisation de la Saph Anguédédou, organisent leur Assemblée générale ordinaire, ce vendredi 17 mai 2013, à la Bourse du Travail de Treichville. Pour les planteurs des zones de Songon, Dabou, Grand-Lahou, Jacqueville conduits par Djokou Mobio Paul, président du collectif de planteurs de la Saphic, cette Ag sera l’occasion de grandes décisions. Il s’agira d’exiger à l’Etat l’application, une bonne fois pour toutes, de la décision de la Cour suprême qui a tranché le 30 janvier 2013 en faveur des planteurs et qui ordonne qu’il soit rétrocédé à la Saphic, comme l’indique le protocole d’accord signé avec l’Etat, le 24 février 1995, la totalité les actions de Trci dont elle a été illégalement dépossédées. C’est à dire le respect des textes qui disposent que : «la Saphic est actionnaire majoritaire dans la société Trci à hauteur de 48% des parts. Devant le partenaire technique et commercial singapourien, Gmg, actionnaire à concurrence de 32% des parts. Et enfin, l’Etat de Côte d’Ivoire qui garde un droit de regard sur le processus avec 20% des parts». Bien entendu, les planteurs d’hévéa de la Saphic entendent aussi exiger l’intervention de l’Etat le payement de 20 milliards de Fcfa de ristournes qui leur sont dus par Trci. Mais surtout les planteurs d’hévéa vont insister auprès des autorités compétentes et de la Primature pour la convocation rapide par l’Etat de Côte d’Ivoire d’une assemblée générale extraordinaire de Trci, afin d’obtenir la mise en place d’un nouveau Conseil d’administration qui sera désormais chargée de cette structure. Pour eux : «la révocation de Joseph Désiré Biley est une urgence». Aussi Djokou Mobio Paul explique-il que «les planteurs de la Saphic, actionnaires majoritaires à Trci, ne se reconnaissent pas dans l’Ag illégale et clandestine que Biley a fait organiser en catimini le 20 avril 2013, alors que le gouvernement a ordonné un audit de cette société. Nous attendons la vraie Ag de Trci». Par ailleurs, les planteurs de la Saphic vont décider la radiation définitive des sieurs Méité Souleymane et Come Serges qui avaient invité les planteurs d’hévéa actionnaires de la Saphic à assister à une parodie d’Assemblée générale extraordinaire, le vendredi 29 mars 2013 à 10h 00, à l’Hôtel Tiama pour «délibérer sur la dissolution de la Saphic». Une manœuvre dans laquelle les planteurs d’hévéa ne se sont pas reconnus. Mais surtout ils entendent donner un quitus massif et réitérer leur soutien au Pca actuel de la Saphic, Gabriel Yacé. «Nous allons nous mobiliser derrière le président Yacé qui lutte depuis des années pour que nous les planteurs d’hévéa de la Saphic soyons rétablis dans nos droits», ont-ils dit.
K. Kouassi Maurice

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires