Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

LIDER se félicite de l’arrestation de Ourémi
Publié le lundi 20 mai 2013  |  Partis Politiques


Politique
© Abidjan.net par Prisca
Politique nationale: Mamadou Koulibaly crée le Lider (liberté été et démocratie pour la Republique)
Jeudi 11 aout 2011. Abidjan. Immeuble de la Caistab, au Plateau. L`ancien vice-président du Front populaire ivoirien (FPI) démissionnaire, cree sa propre formation politique, liberté été et démocratie pour la Republique (Lider)


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Depuis deux jours, je reçois des messages de remerciements et d’encouragements des populations de l’intérieur comme de l’extérieur de la Côte d’Ivoire, relativement à l’arrestation d’Amadé Ourémi, qui fait suite aux inquiétudes exprimées par LIDER lors du bilan des deux premières années d’exercice du pouvoir de Ouattara le 6 mai 2013. Ourémi arrêté ? Quelle bonne nouvelle ! Mais l’Ouest est-il pacifié pour autant?

La Côte d’Ivoire doit-elle se réjouir pour autant ? Quand on sait que près de 200.000 tonnes de cacao sont sorties frauduleusement cette année, au profit de dizaines d’autres Ourémi bien connus au sommet de l’État, ce qui a fait perdre près de 80 milliards de francs cfa de recettes fiscales ? Quand on sait que les auteurs du massacre de Nahibly n’ont pas rendu compte de leurs crimes ? Quand on sait que les spoliateurs des victimes des déchets toxiques n’ont toujours pas été jugés ? Quand on sait que les "surfactureurs" des travaux de rénovation de l’université dépensent allègrement leur butin sans être inquiétés ? L’arrestation de Ourémi montre que le président de la république peut mettre de l’ordre s’il le veut.

La question demeure de savoir pourquoi il a attendu si longtemps que de nombreuses populations soient terrorisées, tuées, pillées par ces bandits avant d’y mettre fin. Pourquoi célèbre-il tant l’impunité alors qu’il a les pouvoirs de faire autrement ? Pour répondre à ces questions, une commission d’enquête parlementaire serait opportune. Pour qui Ourémi travaillait-il ? À quelle mafia appartient-il? De quelles complicités dispose-t-il au sommet de l’État ? Combien a-t-il gagné dans ses activités ? Tirer au clair ces questions serait de nature à contribuer à nous engager dans le sens de la réconciliation et de la sécurité collective. Merci Monsieur le président. Encore un effort !

Pr. Mamadou Koulibaly

L’équipe de communication

N.B: le titre est de la rédaction

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires