Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Économie

Transaction au marché : Les patates se font rares, les mangues se signalent
Publié le mardi 21 mai 2013  |  Le Nouveau Consommateur Hebdo


Les
© Autre presse par DR
Les patates se font rares


 Vos outils




Pour notre parution de la semaine, nous avons porté notre choix sur deux produits alimentaires de grande consommation. Il s’agit de la patate et des mangues. Les nouvelles ne sont pas bonnes pour ceux qui raffolent de patates. En effet, il faut retenir que ces produits tant prisés par plusieurs habitants de Cote d’Ivoire, se font rares sur les marchés. Conséquences : les rares patates qui se retrouvent sur les marchés sont vendues à prix d’or. « Le prix des morceaux de patates frits qui se vendent habituellement à 25 francs, a doublé », en témoigne un consommateur vivant au quartier Ebrié dans la commune d’Adjamé. Cependant, les adeptes des mangues peuvent commencer à se lécher les babines. En effet, les mangues appelées généralement ‘’précoces’’, sont déjà en vente sur les marchés. Et de toute évidence, elles coûtent chères. Mais au fil du temps, les prix vont chuter à partir du mois de mai quand les marchés seront inondés. Selon des diététiciens, il ne faut pas en abuser, au risque de faire des crises de diarrhées.

Jérémie Junior

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires