Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

Défense: Fin de stage de formation des Fusiliers Commandos Marins (FUMACOS) de la Marine nationale ivoirienne
Publié le dimanche 26 mai 2013  |  Ministères


Défense:
© Ministères par BIPA
Défense: Fin de stage de formation des Fusiliers Commandos Marins (FUMACOS) de la Marine nationale
Abidjan, 24 mai 2013. Dans le cadre du renforcement des capacités des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI), des éléments fusiliers commandos marins (Fumacos) viennent d’achever leur stage de formation sanctionné par un exercice militaire baptisé « Opération FOUDRE », qui a débuté à la base navale de LOCODJO pour s’achever dans les encablures de Vridi-AKO, à l’île BOULAY.



Voir tout l'album photo
 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Abidjan, 24 mai 2013 - Dans le cadre du renforcement des capacités des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI), des éléments fusiliers commandos marins (Fumacos) viennent d’achever leur stage de formation sanctionné par un exercice militaire baptisé « Opération FOUDRE », qui a débuté à la base navale de LOCODJO pour s’achever dans les encablures de Vridi-AKO, à l’île BOULAY.

Le Contre-Amiral DJAKARIDJA KONATE, Commandant la Marine nationale ivoirienne (COMAR), vient d’organiser une cérémonie de fin stage des Fusiliers Commandos marins, à laquelle ont pris part des officiers supérieurs français dont le Colonel BRUNO-CLEMENT, Attaché de Défense de l’Ambassade de France près la République de Côte d’Ivoire, assisté du Lieutenant-Colonel DEZOTEUX.

Cette initiative du Commandement de la Marine nationale ivoirienne répond au souci du Contre-Amiral DJAKARIDJA KONATE, de tester la valeur physique et les capacités opérationnelles de cette Compagnie d’élites que constituent les FUMACOS.

Trois temps forts ont marqué cette cérémonie de fin stage de nos marins qui viennent d’accroître leurs connaissances pratiques et techniques dans les opérations d’embarquement ; de débarquement et de combats à terre.

En effet, l’opération amphibie a consisté à l’embarquement d’une section de soldats à bord du Chaland de Transport Maritime ‘’CTM TIAGBA’’, navire marin de transport d’engins lourds et semi lourds et de trois autres engins de transport de troupes, à la Base navale de LOCODJO. Trois pneumatiques de type zodiac commis à l’escorte jusqu’à l’étape de débarquement à l’île BOULAY.

Notons que la sécurisation du chaland de transport jusqu’au débarquement a été assuré par un détachement AMI.

Enfin, il a été donné d’apprécier au débarquement, l’articulation parfaite orchestrée par le premier bord pour la ‘’mise en garde des éléments’’. Il s’en est suivi la dernière étape d’embarquement à bord des véhicules de combat au sol, à destination de JACQUEVILLE de la troupe.

Tout est bien qui finit bien ; l’exercice militaire de fin stage de formation s’est achevé par la visite du Centre d’Instruction de l’île BOULAY.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires