Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



L’Inter N° 4499 du 3/6/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

Eléphants: Relations FIF-Orange / Le DG Bamba Mamadou fait la lumière
Publié le lundi 3 juin 2013  |  L’Inter




 Vos outils




Interrogé sur les réelles motivations de l'opérateur de téléphonie mobile Orange CI qui a décidé de faire de Didier Drogba, Zokora Didier, Yaya Touré, Kalou Salomon, et Max Gradel, 6 joueurs de l'équipe nationale de football, ses ambassadeurs de depuis le vendredi 31 mai dernier, le directeur général Bamba Mamadou a levé toute équivoque. Selon lui, sa société à travers ce partenariat, n'a aucune intention de semer la zizanie au sein de la sélection nationale. Encore moins prendre à contre pied la Fédération ivoirienne de football après le procès relatif à l'utilisation du maillot des Eléphants dans sa campagne publicitaire. «C'est important de voir que ces joueurs reflètent une certaine image. Les jeunes se reconnaissent en cette image. Ce que nous recherchons dans ce partenariat, c'est que nos jeunes retrouvent dans ces valeurs de qualité », a-t-il indiqué, avant de préciser: «il n'y a aucune volonté de dépecer quoique ce soit. Notre volonté, c'est de développer le football... Il n'y a pas de divergence avec la FIF, il y a plutôt deux personnes qui ne se sont pas entendues sur un sponsoring. Sidy et moi, nous avons de bonnes relations». Poursuivant, le patron du leader de la téléphonie mobile en Côte d'Ivoire a révélé qu'a un moment donné la FIF a attaqué son entreprise au tribunal ''estimant que son image était utilisée sur le maillot des Eléphants et que ce maillot est la propriété des Eléphants donc dans la mesure où le contrat est arrivé à terme, nous ne devions pas utiliser cette image avec le maillot''. «Le tribunal a décidé que Orange avait raison de pouvoir utiliser cette image. On peut se tromper, mais dans le cas d’espèce, on ne s'est pas trompé... mais au-delà, il n'y a pas d'autres problèmes entre Orange et la FIF. Nos deux structures sont allées défendre leur image devant les tribunaux. Et le tribunal au vue des textes en vigueur à dit le droit», a-t-il expliqué. Et de rassurer que son entreprise a la volonté de bâtir quelque chose. «Notre volonté, c'est d'assurer le développement du football en Côte d'Ivoire. Nous étions dans le sponsoring du footgball, bien avant le contrat avec la FIF. Notre objectif, c'est comment faire aimer aujourd'hui encore et surtout notre football, nos joueurs, nos talents et les révéler. Nous voulons apporter une autre dimension et faire de nos internationaux, des ambassadeurs qui transcendent nos valeur: Simplicité, proximité, transparence, audace et dynamisme », a souligné Bamba Mamadou.

Alphonse CAMARA

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires