Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Économie

Des hommes d’affaires américains et canadiens au Conseil du café-cacao
Publié le lundi 3 juin 2013  |  Conseil du café-cacao


Filière
© Autre presse par Conseil du café-cacao
Filière café-cacao : Des hommes d’affaires Américains et Canadiens reçus par les responsables du Conseil du Café-Cacao
Vendredi 1er juin 2013. Abidjan, salle de réunion du 23ème étage de l’immeuble CAISTAB. Des hommes d’affaires Américains et Canadiens désireux d’investir en Côte d’Ivoire ont été reçus par les responsables du Conseil du Café-Cacao.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Des hommes d’affaires Américains et Canadiens ont décidé d’investir en Côte d’Ivoire. Au cours de leur mission de prospection, ils ont été reçus par les responsables du Conseil du Café-Cacao.
Cette rencontre s’est déroulée le vendredi 1er juin 2013, à la salle de réunion du 23ème étage de l’immeuble CAISTAB.

Ces hommes d’affaires comptent investir dans plusieurs secteurs en Côte d’Ivoire, à savoir : l’Agriculture, l’Agro-Industrie, le BTP (Bâtiment et Travaux Publiques), les Mines et Energies, le Tourisme, la Santé et les TIC (Techniques d’information et de la Communication).
Ils entendent donc se mettre au service du Conseil du Café-Cacao pour :
- l’aménagement des points d’eau et des routes, la construction d’entrepôts de bâtiments socio-éducatifs et sanitaires, etc. ;
- la création d’une Banque Agricole.

La Direction Générale du Conseil du Café-Cacao a apprécié cette approche et reste ouverte à toute proposition visant à développer la filière Café-Cacao en Côte d’Ivoire.
Notons que la délégation était conduite par Mme YAO Madeleine, Conseiller Spécial de Madame le Ministre Délégué auprès du Premier Ministre chargé de l’Economie et des Finances. Elle a révélé qu’une plateforme de collaboration sera mise en place pour le suivi de tous les projets à mettre en œuvre dans le cadre des investissements que ces hommes d’affaires Américains et Canadiens ferons en Côte d’Ivoire.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires