Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Économie

Le programme Cocoalink apporte des connaissances aux producteurs afin d’améliorer la gestion de leurs plantations et leurs conditions de vie
Publié le mardi 4 juin 2013  |  Conseil du Café- Cacao


Don
© Abidjan.net par Serges T
Don d’une ambulance médicalisée au centre de santé du village de Dahili par Le Conseil du Café-Cacao.
Le samedi 25 mai 2013, à Dahili, un village situé à 70 km de Soubré, Mme Massandjé TOURE-LITSE, Directeur Général du Conseil du Café-Cacao, en partenariat avec des acteurs du secteur privé exerçant dans la filière café-cacao ont fait un don d’une ambulance médicalisée au centre de santé du village de Dahili.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Abidjan – Le Conseil du Café-Cacao en Côte d’Ivoire a annoncé aujourd’hui la mise en œuvre prochaine d’un programme basé sur la téléphonie mobile dénommé CocoaLink qui permettra de transmettre des informations aux producteurs de cacao ivoiriens possédant un téléphone mobile. Le Conseil du Café-Cacao s’attend à ce que 30.000 producteurs ivoiriens s’inscrivent la première année du Programme et, 100.000 d’ici la fin du programme, en 2016.

De nombreux producteurs de cacao sur les 800.000 utilisent déjà des téléphones mobiles, avec un réseau de téléphonie fonctionnant dans la plupart des zones de production.

Aussi, CocoaLink fournira-t-il gratuitement sur une base hebdomadaire des messages SMS et des messages vocaux aux producteurs suivant le calendrier cultural du cacao en Côte d’Ivoire, premier producteur mondial de cacao. Ces informations porteront sur les bonnes pratiques agricoles, la lutte contre les maladies et les ravageurs, une meilleure application des engrais ou encore sur des questions sociales telles que le VIH SIDA, le paludisme et l’hygiène, afin d’améliorer les revenus des producteurs et leurs conditions de vie. En plus de l’agriculture et des messages sociaux, CocoaLink fournira également des messages concernant la formation en entreprenariat agricole. CocoaLink connectera également les producteurs instantanément à des experts en cacaoculture qui répondront à leurs questions en temps réel.

Ce programme représente une étape importante dans la formation des agriculteurs vu que de nombreuses communautés de cacaoculteurs se trouvent dans des régions isolées où les services de vulgarisation agricole peuvent être limités.

« Nous sommes confiants que CocoaLink sera un puissant canal pour relier Le Conseil du Café-Cacao aux agriculteurs. Les cacaoculteurs bénéficieront d’informations gratuites sur l’amélioration de leurs pratiques agricoles et contribuera à la lutte contre les pires formes du travail des enfants. En fournissant des informations en langues locales, CocoaLink viendra compléter les initiatives du Gouvernement visant à moderniser la culture du cacao», a déclaré Madame Massandjé TOURE-LITSE, Directeur Général du Conseil du Café-Cacao.

CocoaLink a été conçu à travers un partenariat public privé incluant le Chocolatier américain Hershey, qui finance le programme pour une durée de trois années, la Fondation Mondiale du Cacao et Le Conseil du Café-Cacao.

«En tant que plateforme technologique innovante, CocoaLink démontre la collaboration entre les entreprises et les Gouvernements ouest-africains pour moderniser la culture du cacao et faire face à la demande mondiale croissante pour les produits à base de cacao et ce programme permettra d’accélérer l’apprentissage des agriculteurs.», a déclaré Monsieur Bill GUYTON, Président de la Fondation Mondiale du Cacao.

Pour le Conseil du Café- Cacao

Massandjé TOURE-LITSE

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires