Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Temps N° 2917 du 4/6/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

En mission à Gagnoa : Le Rpp appelle à une opposition forte contre le régime Ouattara
Publié le mardi 4 juin 2013  |  Le Temps




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Une délégation du Rassemblement pour la paix (Rpp) conduite par Kané Soumaïla, président de la Conférence de coordination des présidents Rpp a séjourné, le dimanche 2 juin 2013, à Gagnoa à l’occasion de la cérémonie de remise de mandats aux membres du bureau de ladite représentation départementale. En présence du président de la coordination du haut Sassandra, des militants du parti et de nombreux étudiants et élèves de Côte d’Ivoire, à l’espace Capitole de Gagnoa. Kané Soumaïla a passé au scanner les 3 années d’exercice de pouvoir par le régime Ouattara. Pour lui, les difficultés vécues par les populations démontrent que le chef de l’Etat est totalement déconnecté de la réalité des Ivoiriens. «Manger 3 fois par jour en Côte d’Ivoire est aujourd’hui devenu un luxe, un privilège. Pourtant sur papier la croissance a atteint des chiffres honorables», s’est-il affligé. Avant de blâmer le régime et dénoncer la gouvernance par ordonnance entamée par Ouattara et son refus Comme l’a conseillé le président Fologo, père du «sursaut national» et fondateur du Rpp. Aux militants de son parti, Kané Soumaïla a dit sa reconnaissance. «Vous êtes restés digne. La cohésion et la solidarité ont triomphée. Laurent Gbagbo a mené la lutte de la souveraineté. Ses lieutenants dont fait partie le président Fologo pérennise cette lutte. Gagnoa doit être le bastion de l’opposition parce que c’est la terre de celui qui a appris aux Ivoiriens a mener le vrai combat», a-t-il insisté. Avant d’aborder la question de la présidentielle de 2015. Le président de la conférence de coordinations des présidents du Rpp a demandé aux partis de l’opposition de rester unis et solidaires pour reconquérir le pouvoir d’Etat afin de restaurer la paix, la démocratie, les libertés et le droits humains. Aussi est-il déterminé à poursuivre le combat pour la libération de Gbagbo et de tous les prisonniers politiques ainsi que le retour des exilés dans les conditions adéquates et la cessation des poursuites contre le pro-Gbagbo et les militants et cadres de l’opposition. «C’est nous qui allons libérer Gbagbo. Pas avec les armes mais en réveillant les bases. Si nous arrivons au pouvoir nous pouvons agir pour le libérer. Gbagbo c’est le second Mandela de l’Afrique. Très bientôt nous serons en campagne. Si Ouattara a commencé sa précampagne à 2 ans de la fin de son mandat, il voit le danger venir. Nous vous invitons à planter le parti partout et à mettre les uns et les autres en confiance. Rien ne pourra changer si ce n’est votre détermination et votre engagement», a-t-il dit. Notons que Bohui Aristide, président de la coordination départementale Rpp de Gagnoa, a promis, de «bouter politiquement le Rhdp hors de la région».

K K M

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires