Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Temps N° 2920 du 7/6/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Bly Roselin, président par intérim du Cojep, révèle: «Le pouvoir torture Blé Goudé pour lui arracher des aveux accablant Gbagbo»
Publié le vendredi 7 juin 2013  |  Le Temps




 Vos outils




Dans sa parution du jeudi 6 juin 2013, le journal le jour plus titrait à la Une que notre Président Charles Blé Goudé, détenu au secret par le régime Ouattara depuis son extradition serait dans une villa de haut standing et bénéficierait des largesses du pouvoir. Le Cojep s’insurge contre ce mensonge grossier cousu de fil blanc dont le seul objectif est de détourner l’opinion nationale et internationale sur les pires humiliations et autres traitements inhumains que subit au quotidien notre leader. En effet après sa déculottée à La Haye, le pouvoir à la recherche de nouvelles preuves, met en exécution un projet cynique, celui d’arracher des aveux après tortures à tous les détenus politiques dont principalement Charles Blé Goudé. Il refuse le chantage de ses bourreaux, car il sait rester digne dans la douleur. Le Cojep condamne donc ce flagrant délit de mensonge et rappelle que depuis l’extradition de notre président, toutes les tentatives et démarches de ses avocats et de bonnes volontés pour le localiseront été vaines. Alors il serait malséant de faire croire à l’opinion qu’il serait bien traité par le régime pendant qu’il se trouve dans l’isolement total. Le Cojep dénonce ces pratiques rétrogrades aux relents fascistes et prend l’opinion nationale et internationale à témoin sur les conditions de détentions de notre leader. Le Cojep interpelle les juges de la Cpi sur la nature et la crédibilité des preuves que le régime veut obtenir par tous les moyens afin de les mettre à disposition de la procureure contre Laurent Gbagbo. Le Cojep réaffirme sa volonté et sa disponibilité à aller à la paix et à la réconciliation à travers un dialogue républicain sincère et inclusif.
Dieu bénisse la Côte d’Ivoire

Fait à Abidjan, le 6 juin 2013
Le président par intérim, Bly Roselin

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires