Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Temps N° 2923 du 11/6/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Torture des pro Gbagbo : Le régime veut déporter Koua Justin dans le Nord
Publié le mardi 11 juin 2013  |  Le Temps


Activités
© Ministères par PRISCA
Activités des partis politiques : la JFPI anime une conférence de presse sur l`annulation du sit-in
jeudi 04 octobre 2012. Abidjan: Après annulation de leur sit-in par les autorités, la JFPI a animé une conférence de presse au QG du parti sise Cocodi Angré . photo (Koua justin)


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

La machine dictatoriale et répressive du régime Ouattara continue de s’en prendre à tous ceux qui refusent de se plier à la mascarade du pouvoir. Enlevé par des éléments du Ccdo le vendredi 7 juin 2013 alors qu’il tenait une réunion au Qg du Fpi, Koua Justin a été entendu hier, lundi 10 juin 2013, par le procureur de la République. On lui a signifié à cette occasion, l’objet de son enlèvement. Le régime accuse le Secrétaire national de la Jfpi d’«atteinte à la sûreté de l’Etat». Une accusation générique que le régime attribue sans preuves, à tous les pro-Gbagbo qui sont en prison ou en liberté. Le régime reproche entre autres, à Koua Justin, d’être en contact avec des démobilisés de Bouaké pour dit-on, renverser le pouvoir d’Abidjan. Il lui est aussi reproché de communiquer avec des exilés du Ghana. Voilà entre autres, les accusations qui été signifiées à celui qui, depuis quelques semaines, avait entrepris des tournées de sensibilisation pour inviter les militants du Fpi à la mobilisation face à toutes les dérives dictatoriales du régime Ouattara. Des sources proches du dossier soutiennent que le tout nouveau captif de Ouattara serait sur le point d’être déporté dans le goulag de Korhogo. Avec cette autre arrestation, c’est officiellement le 704e prisonnier politique privé de liberté sous l’ère Ouattara. L’objectif est simple. Le régime, en procédant à des arrestations massives des pro-Gbagbo, veut régner par la terreur. Surtout que les nouvelles en provenance de la Cpi lui donnent des insomnies.

Paterne Ougueye Yves

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires