Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Temps N° 2923 du 11/6/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

Election des délégués à l’Ag de la Mugef-Ci : La liste de Soro Mamadou vainqueur
Publié le mardi 11 juin 2013  |  Le Temps


Primature:
© Abidjan.net par Emma
Primature: Commémoration de la fête de travail en présence du premier ministre Mr Ahoussou Jeannot
Mardi 1er mai 2012. Abidjan. Primature au Plateau. Photo: Soro Mamadou, Secretaire general du Synesci


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

L’élection des 300 délégués à l’assemblée générale de la Mutuelle générale des fonctionnaires et agents de Côte d’Ivoire (Mugef-Ci), a eu lieu le dimanche 09 juin 2013. Les mutualistes ont été invités à choisir les délégués issus des 867 listes inscrites. A Abidjan, les 134867 ont été invités aux urnes au Collège moderne du Plateau. Ce centre de vote comporte 30 bureaux de vote. Lorsque nous y sommes arrivés aux alentours de 9h 45, nous avons constaté un impressionnant dispositif sécuritaire qui en dit long sur la peur des responsables de la Mugef-Ci. Dans ce centre, les mutualistes relativement nombreux, sont arrêtés devant les bureaux de vote, attendant leur tour pour voter. Le gouverneur Diakité Sidiki, préfet d’Abidjan et président du comité électoral régional, s’est réjoui de la bonne ambiance. «le vote a débuté à 9 heures. Il y a une affluence relative, mais tout se passe dans de bonnes conditions», a-t-il signifié. Notons que le District d’Abidjan enregistre 3 listes respectivement conduites par Soro Mamadou, Koné Issouf et Koné Losseni. Après Abidjan, cap a été mis sur Aboisso, chef-lieu de région du sud-Comoé. Où plus de 7000 mutualistes des départements d’Aboisso, de Grand-Bassam, de Tiapoum et d’Adiaké sont inscrits sur les listings. Là-bas, des mutualistes se sont plaints de n’avoir pas pu voter depuis le matin. Parce que leurs noms ont été omis. C’est le cas de Mme Konin Félicité. «Moi, je retourne à la maison parce que jusqu’à 12h, je n’ai pas encore voté. Ils me disent que mon nom a été omis. Et je ne suis pas la seule dans ce cas. Des collègues à moi ont dû rentrer chez eux parce qu’ils ne figurent pas sur les listings», s’est-elle plaint. Le président du comité électoral régional, le préfet d’Adiaké représentant son collègue d’Aboisso, a voulu relativiser les problèmes soulevés par cette mutualiste. «Ici, nous avons 3 listes en compétition. C’est depuis 8 heures que nous avons ouvert les 4 bureaux de vote. Et à cette heure de midi, nous pouvons dire que l’affluence est respectable. A 12 heures 50, nous pouvons dire que près de 500 personnes ont pu voter. Nous avons été saisis des cas d’omission de certains mutualistes, mais nous allons y remédier avant la fermeture à 16 heures», s’est défendu le gouverneur Kanandiétiori Touré. Pourtant certains mutualistes soutiennent qu’il n’y a pas d’engouement autour de cette élection. «Nous aurions souhaité que des bureaux de vote soient ouverts dans chacun des 4 départements de la région. Et plus grave, il se trouve que personne ne savait que les listes pouvaient se présenter partout sur le territoire national», se sont offusqués des mutualistes originaires de Tiapoum et d’Aboisso. Notons que les comités électoraux régionaux pourront donner les résultats de leurs circonscriptions, juste après la fermeture des bureaux de vote. Ce n’est que le mardi 11 juin 2013, que le président du comité électoral national donnera les résultats officiels sur l’ensemble du territoire national. Selon des indiscrétions, c’est la liste «Solidarité et Espoir», conduite par Soro Mamadou et Mesmin Comoé, qui est en pôle position pour avoir la majorité des délégués à l’assemblée générale, prévue à la fin de ce mois de juin. D’autant que c’est la seule liste qui est représentée partout. Une victoire que nous avons vu venir depuis longtemps. Puisque selon des indiscrétions, il serait le poulain du comité de gestion provisoire.

Fabrice Tété, Envoyé spécial à Aboisso

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires