Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Mandat N° 1113 du 14/6/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

Force armée ivoirienne: Une nouvelle charte d’éthique et un code de déontologie à l’étude
Publié le vendredi 14 juin 2013  |  Le Mandat


Formation
© Abidjan.net par PRISCA
Formation militaire: sortie de la 27ème promotion de militaires à Akouédo, baptisé promotion Roger N`Guessan en présence du ministre délégué à la défense Paul Koffi Koffi et de plusieurs personnalités
Vendredi 10 mai 2013. Akouédo


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Face aux comportements déviants de certains éléments des Forces républicaines de Côte d’ivoire (FRCI) qui se traduisent par des actes d’indiscipline, de racket, des exactions et des bavures, le président de la République, chef Suprême des Armées a mis en place un groupe de travail. La mise en place de groupe répond à une préoccupation majeure, réformer le secteur de la Sécurité (RSS). L’objectif de cette réforme contribuera à renforcer l’esprit républicain des FRCI. Selon le ministre en charge de la Défense, Paul Koffi Koffi qui a ouvert, le jeudi 13 juin, l’atelier de validation des projets de Charte d’Ethique et de Code de Déontologie du militaire à Abidjan, les résultats des séminaristes doit sortir « le soldat de type nouveau, pétri de civisme, et de valeurs éthiques, respectueux des règles déontologiques du métier des armes ».

L’élaboration d’une Charte d’Ethique et un Code de Déontologie au profit des hommes en armes permettra de mettre « en musique cette noble ambition du président de la République, car, c’est la première fois que l’on élabore une Charte et un Code de cette nature dans l’histoire militaire de la Côte d ‘Ivoire ». Pour sa part, le général de Division, Joseph Ehueni Tanny, président du comité d’organisation de l’atelier, a indiqué que la rencontre traitera de la dimension humaine de la reconstruction de l’outil de Défense en façonnant le militaire nouveau. Donnant un aperçu de l’exécution de sa mission, le général de Division Tanny a dit que le projet sur l’éthique militaire a fait l’objet d’une phase d’enquête. Tandis que celui de la déontologie était soumis à une relecture. Quatre mois de travaux ont permis d’obtenir les projets soumis à l’examen de cet atelier. Pendant deux jours, les participants travailleront en commission pour valider le projet de charte d’éthique et le code de déontologie du militaire le vendredi 14 juin. En outre, des projets validés sont attendus en fin d’atelier. Les séminaristes réfléchiront à une méthodologie et à un plan d’action afin que les valeurs adoptées soient effectivement intégrées dans le comportement du soldat de tout rang. Le président du comité scientifique, le général de Division, Mathias Doué a déclaré que ce séminaire permettra l’instauration d’un nouvel état d’esprit dans les Armées ivoiriennes.

P.N

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires