Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Mandat N° 1113 du 14/6/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

Fonction publique/ Diplômés sans emploi: 600 handicapés interpellent Ouattara
Publié le vendredi 14 juin 2013  |  Le Mandat




 Vos outils




Les handicapés diplômés de Côte d’Ivoire sont dans l’impasse. Ils vont à l’école comme tout le monde. Ils obtiennent des diplômes au même titre que les personnes normales. Mais quand il s’agit de leur insertion dans le tissu social, cela pose problème. Face à cette situation qui n’est pas faite pour les arranger, vu le nombre grandissant des personnes handicapées diplômés sans emploi, ces derniers réunis au sein d’un collectifs dénommé Collectif des Handicapés Diplômés Sans Emploi (COHDISE), de plus de 600 personnes, est monté au créneau hier à Yopougon. Dans leur déclaration, ce collectif, par la voix de leur président David Konan, a interpellé le président de la République afin qu’il pense à eux. « Depuis 2008, aucun recrutement n’a été fait pour les personnes handicapées dans la fonction publique. Conscient du fait que le problème de l’emploi est un problème national, conscient de la réforme actuellement en cours, nous demandons de façon exceptionnelle l’intervention du Président de la république, afin de donner la dignité perdue du fait de la situation sans emploi de toutes ces personnes handicapées qui, depuis cinq ans se meurent peu à peu dans le désespoir », a-t-il déclaré. Avant de lui faire des propositions. A savoir ; des quotas en faveur des personnes handicapées dans les concours, le lancement de façon exceptionnelle du recrutement dérogatoire cette année 2013 et l’instauration de l’emploi des personnes handicapées par des sociétés ou entreprises privées. « Epousant votre vision de voir la Côte d’Ivoire devenir une puissance émergente à l’horizon 2020, nous espérons que dans cette dynamique, il n’y aura plus d’handicapés diplômés sans emploi à l’horizon 2020 », a conclu David Konan, Master I en Droit public.

A.F

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires