Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Albert Toikeusse Mabri a choisi d’être Ministre que Président de Conseil régional
Publié le samedi 15 juin 2013  |  APA


Session
© Abidjan.net
Session extraordinaire du Conseil des ministres de l`UEMOA consacrée à la crise ivoirienne à Dakar
Le Ministre Albert Toikeusse Mabri


 Vos outils




Le ministre d'Etat, ministre du Plan et du Développement, Albert Toikeusse Mabri, a choisi vendredi de rester au Gouvernement que d'être Président du Conseil régional de Tonkpi (Man, près de 600 km à l’Ouest d’Abidjan) où il a été élu le 21 avril dernier.

‘'Je suis membre du Gouvernement et la loi nous commande de faire une option, une fois élu à la tête du conseil régional. Après concertation avec ma hiérarchie, notamment avec le Président de la République, je voudrais opter pour mon maintien Gouvernement'', a déclaré M. Mabri, lors de la cérémonie d'installation du Conseil régional de Tonkpi dans les locaux de la préfecture de Man.

Il a dans la foulée remis une déclaration écrite au Préfet de Man, Jerôme Kayaha Soro qui a pris acte de cette décision et promis de faire le compte rendu à sa hiérarchie.

M. Mabri a également donné lecture de la liste nominative des cinq vice-présidents du Conseil régional de Tonkpi. Ce sont Gaston Melan Wohi, Alain Tia Seu, Lama Koné, Bruno Wohi, Moussa Diomandé.

Prenant la parole, le Vice-Président Gaston Melan Wohi qui assure l'intérim de Toikeuse Mabri a remercié le Ministre d'Etat, pour la confiance avant de dire ''l'engagement et la détermination de rester des soldats au service du développement régional dont Mabri est le Chef''.

Avec l'option de Mabri de rester dans le gouvernement, Zontaon Noutao devient le cinquième Vice- Président du Conseil régional de Tonpki qui comprend les départements de Man, Zouan-Hounien, Danané et Biankouma.

Albert Mabri Toikeusse qui a été élu le 21 avril lors des élections régionales et municipales couplées avec 76 266 voix, soit 63,18%, a rappelé ses promesses de Campagne et s'est engager à veiller scrupuleusement sur la gestion du Conseil, car c'est lui qui assume le résultat.

‘'(...) Je veux un bon résultat parce que je ne veux pas trahir la confiance du Président de la République. Je veux que nous soyons le meilleur Conseil régional de toute la Côte d'Ivoire'', a-t-il souhaité.

Depuis 2005,M. Mabri est le Président de l'Union pour la démocratie et la Côte d'Ivoire (UDPCI), le parti crée par le Général défunt Robert Guéï, assassiné aux premières heures du coup d'Etat manqué du 19 septembre 2002 qui s'est vite transformé en rébellion armée.

L'UDPCI est membre du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), la coalition qui a porté Alassane Ouattara au pouvoir en novembre 2010.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires