Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

E - Agriculture : le ministre Bruno Koné expose les axes stratégiques du projet
Publié le samedi 15 juin 2013  |  AIP


Le
© Abidjan.net par M.Y (Photo d`archive)
Le Ministre Koné Bruno assiste à la finale de la 1ère édition du concours inter universitaire "Oral Total" .
Samedi 11 mai 2013 - Espace Crae : L`université de l`atlantique remporte la finale de la 1ère édition du concours inter universitaire "Oral Total" en présence du Ministre de la poste et des Tic , M. Bruno Koné.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Agboville - Le ministre de la Poste et des Technologies de l'Information et de la Communication (PTIC), Bruno Nabagné Koné a exposé les axes stratégiques majeurs pour une meilleure application des conclusions de l'atelier de priorisation des projets du plan d'action du document de stratégie nationale e-Agriculture.

« Notre stratégie est bâtie autour de cinq axes stratégiques », a affirmé le ministre des PTIC, vendredi lors de la clôture de l'atelier entamé mardi à Agboville, en vue de rechercher l'application de méthodes modernes pour booster l'agriculture ivoirienne.

C'est d'abord la mise en place d'un cadre réglementaire performant, afin de répondre aux nouveaux enjeux de l'économie ivoirienne, assure le ministre. Une meilleure législation, dont la loi sur la cybercriminalité, loi sur la protection des données à caractère personnelles ainsi que la loi sur les transactions électroniques, ont été déjà adoptées, a-t-il ajouté.

Au plan réglementaire, le pays peut ainsi répondre avec efficacité aux enjeux stratégiques, souligne Bruno Koné qui a exprimé
sa conviction de pouvoir ainsi accroître la profondeur du réseau et alléger la réception dans les villages les plus reculés de la Côte d'Ivoire. Au nom de son collègue de l'Agriculture, Sangafowa Mamadou Coulibaly, il a certifié que le monde agricole rentabilisera l'offre Internet.

Avec le projet e-Agriculture, le producteur aura l'avantage de se former à l'outil Internet afin de mieux prévoir la météo, connaître les stocks, identifier les prix, savoir où acheminer ses produits, mais aussi communiquer avec l'extérieur, a confié le ministre. Selon lui, des solutions satellitaires et surtout la téléphonie mobile seront utilisées par le maximum de personnes qui auront ainsi accès aux messages véhiculés par ce canal.

Le troisième axe auquel a fait allusion le ministre Koné est de créer l'accès au réseau, y compris dans les contrés les plus reculées. « Nous prévoyons 3.000 centres multimédias à travers le pays », assure-t-il.

La production des contenus comme en Inde, où il s'agit de mettre en œuvre la matière grise, représente le quatrième axe stratégique national du projet e-Agriculture. Il serait ainsi aisé de rendre disponible toutes les informations pouvant aider les producteurs à une meilleure productivité et à une meilleure vente.

Le cinquième axe concerne la maîtrise de l'outil, avec la réouverture des grandes écoles de formation des TIC, a précisé le ministre de la Poste et des TIC. Ce projet permettra la transparence, plus d'économie et la modernisation du travail agricole, afin de promouvoir la bonne gouvernance et lutter contre la pauvreté. L'interconnexion, afin d'obtenir des informations en temps réel dans les centres de proximité. « Le Président Ouattara attache beaucoup de prix à la mise en œuvre de ce projet », assure M. Koné.

Au terme des quatre jours de travaux, le ministre a salué les 28 experts nationaux et de la Banque mondiale qui ont apporté leur contribution durant l'atelier avec la vulgarisation. « Chaque acteur jouera sa partition, nous y veillerons », affirme-t-il. La mise en application du projet de Document de stratégie nationale e-Agriculture est estimée à plus de 19 milliards FCFA.

Le projet e-Agriculture devrait débuter dans les mois à venir, a assuré le ministre Bruno Koné qui a rappelé l'engagement formel du Chef de l'Etat, de le voir naître, avec l'appui technique de la Banque mondiale.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires