Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Nord-Sud N° 2385 du 15/6/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Politique

A la veille de la visite de Ouattara au Gabon - L’appel de Philippe Mangou aux Ivoiriens
Publié le samedi 15 juin 2013  |  Nord-Sud




 Vos outils




Depuis le Gabon où il représente son pays, l’ambassadeur Philippe Mangou a adressé un message aux Ivoiriens, hier. L’ex-chef des Forces de défense et de sécurité de Côte d’Ivoire (Fds-Ci) a appelé « tous les enfants de ce pays sans exclusion», à contribuer à la reconstruction post-crise du pays. «Nous devons savoir, tous les Ivoiriens, que quand nous avons servi un président avec détermination, loyauté et fidélité et qu’un autre vient, élu par le peuple souverain de Côte d’Ivoire, on se doit de le servir également avec fidélité, loyauté et détermination », a-t-il dit au micro de la télévision nationale, Rti 1ère chaîne. Le général de corps d’armée a troqué le treillis contre le costume depuis la fin de la crise post-électorale. Il dit en être fier car pour lui, ce n’est guère un signe de trahison. « Certains parlent de trahison, de ceci. Non ! Il faut être animé d’un esprit républicain et jouer véritablement son rôle de citoyen », a-t-il appelé au patriotisme. Philippe Mangou est reconnaissant au numéro Un ivoirien pour l’avoir désigné comme ambassadeur, alors qu’il a été un des piliers de l’appareil de Défense de l’ancien régime. « C’est la preuve, a-t-il affirmé, que le président Ouattara n’a aucune rancune dans le cœur ». Philipe Mangou fait ce témoignage à la veille de la visite qu’effectue aujourd’hui même au Gabon le président de la République. Le chef de l’Etat va rehausser de sa présence la sortie de ses filleuls, des officiers qui sortent de l’Ecole de l’état-major de Libreville. Par ailleurs, Alassane Ouattara prendra part à un sommet économique au pays d’Ali Bongo.

Bidi Ignace

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires