Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Conseil des ministres extraordinaires à Korhogo : Le gouvernement annonce une instance de régulation de la commercialisation du coton et de l’anacarde
Publié le mercredi 3 juillet 2013  |  gouv.ci


Conseil
© Abidjan.net par Atapointe
Conseil des ministres à la Préfecture de Korhogo
Mardi 2 juillet 2013. Le Président Ouattara préside une séance du conseil des ministres, en marge de la visite d’Etat dans le district des Savanes.



Voir tout l'album photo
 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

A l’instar de Man qui a abrité une session extraordinaire du conseil des ministres lors de la visite d’Etat qu’effectuée le Président de la République au mois de mai dernier, un conseil des ministres extraordinaire a eu lieu ce mardi 2 juillet, à la salle de conférence de la préfecture de Korhogo. Autour du Président Alassane Ouattara, le Premier ministre, ministre de l’Economie, Daniel Kablan Duncan et son équipe ont planché pendant plus de trois heures sur plusieurs sujets dont certains étaient directement liés à l’économie du district des savanes. Il s’agit notamment de la prise d’un décret encadrant la commercialisation de l’anacarde et du coton, les deux produits phares, principales sources de richesses dans les régions du nord. Selon M. Bruno Koné, porte-parole du gouvernement, cette décision répond à la problématique lancinante et persistante de la baisse des prix d’achat de ces spéculations. Pour pallier les insuffisances constatées, l’Etat institue un guichet de soutien et de lissage des prix qui va fonctionner dans le même registre du Conseil du café-cacao. Cette structure, a confié le porte-parole du Gouvernement aura entre autres pour objectif de garantir un prix d’achat fixe aux producteurs. Aux dires du ministre Bruno Koné, le but ultime des autorités est de parvenir à la transformation de l’anacarde sur place pour faire bénéficier au pays plus de ressources.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires