Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Dernière heure N° 60 du 8/7/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Crise au sein du Pdci : La palabre s’étend aux jeunes du parti
Publié le lundi 8 juillet 2013  |  Dernière heure


JPDCI-RDA:
© Abidjan.net par Atapointe
JPDCI-RDA: Kamagaté Brahima fustige les prises de positions de KKB
Mardi 25 juin 2013. Abidjan. Le Sécrétaire Général de la JPDCI-RDA, Kamagaté Brahima, des membres du Bureau national et des Coordonnateurs de la JPDCI s`inscrivent aux antipodes des déclarations de Kouadio Konan Bertin et affichent leurs soutiens au président du PDCI-RDA pour le congrès d`octobre prochain.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

La Jpdci (Jeunesse du parti démocratique de Côte d’Ivoire) est divisée. Alors qu’une frange des jeunes appelle à continuer de faire confiance à Bédié, une autre soutient Koudio Konan Bertin (KKB).

La guerre qui oppose les pros et anti candidature du Président Henri Konan Bédié pour se succéder à lui-même, à la tête du Pdci (Parti démocratique de Côte d’Ivoire), s’est déportée au niveau de la Jpdci (Jeunesse du parti démocratique de Côte d’Ivoire). De sorte que, désormais, le fossé se creuse davantage entre deux tendances. Il s’agit notamment de celle consécutive aux coordinateurs, présidents des sections de la Jpdci des communes d’Abidjan et de l’intérieur, avec à leur tête Tehra Sinali, vice-président de la Jpdci qui soutient les actions de Kouadio Konan Bertin et celle que conduit Kamagaté Ibrahima, Secrétaire général de la Jeunesse du Parti démocratique de Côte d’Ivoire qui se dresse plutôt contre les différentes sorties du Président de la Jpdci pour soutenir de vive voix, la candidature du président Henri Konan Bédié. La preuve de cette dissension entre les différentes tendances a été l’interdiction, le samedi 29 juin dernier, de l’accès des pros KKB à la salle Félix Houphouët-Boigny de la Maison du parti à Cocody, où ceux-ci avaient prévu de signifier leur soutien au président national de la Jpdci. Devant les portes closes, les jeunes, conduits par Tehra Sinali, n’ont pas cédé au découragement. Bien au contraire, malgré toutes les intimidations et vicissitudes de la direction pro-Bédié du parti pour les empêcher d’organiser cette rencontre avec la presse, ils ont tenu à se rassembler dans la cour de leur siège pour manifester leur soutien à l’honorable Kouadio Konan Bertin, premier leader de la jeunesse du parti sexagénaire. C’est là qu’ils ont lu, débout, leurs déclarations. Aussi, Daniel N’Guessan Amani pour les 125 coordinations présentes sur les 156 que compte la Jpdci, Koffi Bélia, représentant les étudiants et Evelyne Tiécoura, représentant les jeunes filles ont-ils, à tour de rôle, signifié à Tehra Sinali, tout le soutien de la Jpdci à son président KKB. Dans leurs différents messages, les structures formelles de la Jpdci ont marqué leur solidarité avec le président Kouadio Konan Bertin. « C’est KKB qui parle et agit effectivement au nom du bureau national de la Jpdci et de ses coordonnateurs communaux et départementaux. KKB ne fait rien d’autre que faire l’écho de nos cris du cœur, de nos lamentations, de nos désespoirs et de notre révolte face au traitement dont les jeunes du Pdci sont l’objet de la part de leur parti », ont-ils laissé entendre. Mieux, lire dans leurs messages, des griefs contre leur parti qui, malgré sa présence au pouvoir, dans le cadre du Rhdp (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix), selon lesquels, le parti sexagénaire ne serait pas soucieux des conditions sociales de ses jeunes. « Voilà le sens de notre révolte, de notre combat. Et KKB est à l’avant-garde de cette lutte parce que c’est lui qui, 13 années durant, nous a tous convaincus que le président Bédié et le Pdci étaient le chemin, la vérité et la vie et que quiconque croirait en lui, verrait la terre promise », ont-ils souligné. La veille, précisément le vendredi 28 juin 2013, ce sont les sections universitaires du Pdci qui ont ouvert le bal des soutiens à Kouadio Konan Bertin. Dans une déclaration, leur porte-parole, Armand Kouadio, avait donné le ton en appelant à sauvegarder et à respecter les textes du parti. En vue de maintenir la cohésion et l’unité au sein de leur formation politique, selon lui. D’autant plus que, dans son entendement, les étudiants restent convaincus que leurs opinions pourraient contribuer à redynamiser le Pdci. Le mercredi 26 juin dernier, l’on se souvient que Kamagaté Ibrahima, le Secrétaire général de la Jpdci, à la tête d’une dizaine de jeunes, désavouait son président Kouadio Konan Bertin. Indiquant, ce jour-là, que le président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié était encore bon pour le service, même à 79 ans
Ephraïm Aboubacar

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires