Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article



 Titrologie



Notre Voie N° 4466 du 12/7/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Économie

Chômage en Côte d’Ivoire : L’Agepe annonce un taux de 9,4% !
Publié le samedi 13 juillet 2013  |  Notre Voie


N’Dri
© L’Hebdo Ivoirien par DR
N’Dri Kouakou Philippe Dg de l’Agepe


 Vos outils




986220 chômeurs en Côte d’Ivoire, c’est le chiffre annoncé hier matin par l’Agepe. Au terme de l’atelier de restitution des résultats de l’enquête emploi 2012. Cette étude révèle qu’il y a 554330 femmes au chômage contre 431890 hommes. L’Agepe indique par ailleurs que le taux de chômage est plus élevé en milieu urbain qu’en milieu rural (15,2% contre 3,8%). Le pic, c’est dans le district d’Abidjan (19,5%). Quant à la population active, l’étude de l’Agepe révèle 5.838.727 hommes et 4.639.643 femmes, soit au total 10.478.370 personnes. Si l’on s’en tient aux données de l’enquête emploi 2012, le taux de chômage est plus élevé chez les femmes (11,9%) que chez les hommes (7,4%). La région qui connaît un fort taux de chômage est le district d’Abidjan (19,5% de chômeurs). L’Agnéby a un taux de 6,1%, le Bafing (1,6%), le Bas-Sassandra (9,1%), le Denguélé (1,5%), le Fromager (9,1%), le Haut-Sassandra (6,2%), les Lacs (4,5%), les Lagunes (11,7%), la Marahoué (6%), les Montagnes (7,3%), le Moyen Cavally (7,6%), le Moyen Comoé (5,2%), le N’Zi Comoé (5,8%), les Savanes (2%), le Sud Bandama (6,4%), le sud-Comoé (6,4%), la Vallée du Bandama (5,5%), le Worodougou (4,4%) et le Zanzan (1,8%). En termes de population active, le district d’Abidjan caracole encore en tête du peloton. Suivi du Bas-Sassandra (851254), des Savanes (729571), du Haut-Sassandra (668693), de la Vallée du Bandama (612302), des Montagnes (542294), des Lagunes (526415), du Zanzan (483053)… Pour l’Agepe, le taux de chômage croit avec le niveau de diplôme. L’étude précise que le taux de chômage est de 14,1% pour les titulaires du baccalauréat. Les non instruits, affirment les responsables de l’Agepe, ont un taux de chômage de 6,4%. Les titulaires du doctorat ont le taux le plus faible (4%), ceux du diplôme d’études approfondies (Dea), ont un taux de 6,9%. En ce qui concerne les diplômes techniques, l’Agepe note que du Cap au Bts, le taux de chômage croit avec le niveau du diplôme, à l’exception du Bep dont les titulaires ont un taux de chômage relativement faible (9,5%). Cette agence révèle en outre que le taux de chômage des titulaires du Dut (27,8%) est plus faible que celui des titulaires du Bts (35,7%). Mais plus élevé que celui des ingénieurs (21,3%). Il est, confirme l’Agepe de 23,9% pour les titulaires du Dess et de 42,9% qui constitue le taux de chômage le plus élevé pour les titulaires du master.

Charles Bédé

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires