Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

Session d’information de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) à l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire
Publié le jeudi 18 juillet 2013  |  Ministères


Ibrahim
© Autre presse par DR
Ibrahim SY SAVANÉ, Président de la HACA


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

A l’invitation de la Commission des Affaires Générales et Institutionnelles de l’Assemblée Nationale, la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) a animé une session d’information, le mercredi 17 juillet 2013 de 10 heures à 12 heures 45 minutes, sur le thème: « Régulation et libéralisation du secteur de l’Audiovisuel: enjeux et intérêts pour nos populations ». Cette invitation a été l’occasion pour le Président de la HACA, Monsieur Ibrahim SY SAVANÉ, entouré des Membres du Collège et de ses collaborateurs de présenter dans son intervention préliminaire, l’Institution de régulation et ses missions, d’énumérer les défis auxquels doit faire face le secteur de la communication audiovisuelle, à savoir la libéralisation, la transition numérique et l’avenir de l’audiovisuel public. Sur la question précise de la libéralisation, le Président de la HACA a relevé les enjeux démocratiques, culturels, sociétaux, économiques, technologiques et géopolitiques.

En outre, il a été rappelé que la HACA, qui a déjà élaboré les cahiers de charges et les dossiers d’appel d’offres, a proposé en juillet 2012 au Gouvernement, un chronogramme ainsi que les différentes étapes de la libéralisation.

Bien que suffisamment engagé, le processus est aujourd’hui rattrapé par une autre urgence, à savoir la migration numérique. A cet effet, le Comité National de Migration de la Côte d’Ivoire vers la Télévision Numérique de Terre (CNMTNT) qui a été créé par décret pris en Conseil des Ministres le 06 juin dernier, devra mener à bien cette transition numérique en vue de permettre à notre pays d’être au rendez-vous de ce saut technologique à la date butoir qui a été fixé par l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) au 17 juin 2015. Cette session d’information a été l’occasion pour la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle de préciser que la libéralisation ne se muera pas en une privatisation au détriment du patrimoine commun qu’est la RTL Il s’agira pour l’Etat de Côte d’Ivoire à travers la HACA, de permettre à des entités privées de disposer de chaînes de télévisions.

L’intervention du Président Ibrahim Sy SAVANÉ a été suivie d’échanges qui ont permis aux Honorables députés de mieux s’imprégner du processus de la libéralisation audiovisuelle.

Fait à Abidjan, le 18 juillet 2013
Pour la HACA
Le Président

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires